NOUVELLES

Cuba pleure son héros Teofilo Stevenson

13/06/2012 12:30 EDT | Actualisé 13/08/2012 05:12 EDT

Le peuple et les dirigeants cubains, ainsi que de nombreux autres boxeurs de légende comme le Cubain Felix Savon et l'Américain Mohamed Ali, ont salué la mémoire de Teofilo Stevenson décédé lundi d'un infarctus, et enterré mardi à La Havane.

Environ 500 personnes ont applaudi, scandant "champion, champion", tandis que le cercueil était descendu au Panthéon du Mouvement sportif cubain.

Quatre voitures formant le convoi funèbre, avec des couronnes de fleurs envoyées par l'ancien leader cubain Fidel Castro et les présidents Raul Castro, Hugo Chavez, du Venezuela, et Daniel Ortega, du Nicaragua, ont été escortées jusqu'à la nécropole par des policiers en motos.

Teofilo Stevenson, considéré comme le meilleur boxeur amateur de l'histoire après ses trois titres olympiques consécutifs dans la catégorie des lourds (1972, 1976, 1980), est décédé lundi à la suite d'un accident cardiaque à l'âge de 60 ans.

"Sa mort laisse un vide inestimable dans le sport révolutionnaire cubain, où il représentera désormais un exemple de patriotisme, de dignité et d'attachement à son peuple", indique un communiqué des autorités sportives.

"Je suis très triste, je n'arrive toujours pas à m'habituer à cette nouvelle, Teofilo était un exemple de patriotisme", a déclaré à l'AFP Felix Savon, triple champion olympique et sextuple champion du monde.

Mohamed Ali, avec lequel Stevenson était devenu ami, s'est dit "profondément attristé" par la disparition du boxeur, "un des grands de ce monde", un "homme chaleureux et agréable", dans un message de condoléances publié sur le site internet Cubadebate.cu.

Stevenson, fils d'un immigré de l'île antillaise de Saint-Vincent et d'une Cubaine, avait assis sa réputation en refusant en 1972 une offre d'un million de dollars pour devenir professionnel, ce qui impliquait de quitter Cuba.

"Aucune somme d'argent n'aurait suffi à soudoyer Stevenson", a déclaré Fidel Castro, cité par Cubadebate.com. "Aucun autre boxeur amateur n'a autant brillé dans l'histoire de ce sport. Gloire éternelle à sa mémoire!", a-t-il conclu.

Egalement triple champion du monde (1974, 1978, 1986), Stevenson s'était retiré après son dernier sacre mondial. De son premier combat, à 14 ans, à son dernier, vingt ans plus tard, il a remporté 301 victoires, pour seulement 20 défaites.

cb/cl/es/gv

PLUS:afp