NOUVELLES

Al-Qaïda "n'a pas d'influence en Tunisie" (Ennahda)

13/06/2012 08:52 EDT | Actualisé 13/08/2012 05:12 EDT

Le chef du parti islamiste tunisien Ennahda, Rached Ghannouchi, a déclaré mercredi qu'Al-Qaïda "n'avait pas d'influence en Tunisie", en réponse à l'appel au soulèvement dans ce pays lancé le 10 juin par le chef du réseau extrémiste, Ayman Al-Zawahiri.

"Ayman Al-Zawahiri n'a pas d'influence en Tunisie. Cet homme est une catastrophe pour l'islam et pour les musulmans", a lancé M. Ghannouchi lors d'une conférence de presse à Tunis.

"Le projet d'Al-Qaïda est un projet de destruction et de guerre civile", a-t-il poursuivi en citant les exemples irakien, afghan et somalien.

"Nous ne voyons pas que le courant salafiste en Tunisie a un lien quelconque avec Al-Qaïda", a martelé M. Ghannouchi, après deux jours de violences ayant impliqué des salafistes.

Ayman Al-Zawahiri a appelé les Tunisiens à se soulever pour réclamer l'application de la charia et a accusé Ennahda d'avoir "violé la loi islamique", dans un message mis en ligne dimanche sur des sites islamistes.

"Oh, honnêtes et libres Tunisiens, les masques sont tombés. Soulevez-vous pour appuyer la charia", a-t-il dit dans ce message, appelant à "rejeter toute autre alternative" au Coran et à la loi islamique.

ms-cf/jlb

PLUS:afp