NOUVELLES

24 Heures du Mans - Essais libres: Audi et Toyota déjà devant, comme prévu

13/06/2012 02:55 EDT | Actualisé 13/08/2012 05:12 EDT

Audi, avec les quatre meilleurs temps de l'unique séance d'essais libres des 24 Heures du Mans, mercredi après-midi, et Toyota, qui a signé les deux suivants, ont confirmé leur statut de favoris en attendant la 1re séance de qualifications, mercredi soir.

Pendant quatre heures, au lieu de deux ces dernières années, les 56 voitures engagées dans cette 80e édition ont permis à une bonne partie de leurs 156 pilotes de prendre leurs marques sur le tracé du circuit de la Sarthe (13,629 km), en attendant la séance de qualifications prévue mercredi à partir de 20h00 GMT.

Le trio victorieux l'an dernier, Tréluyer-Fässler-Lotterer, très assidu, a bouclé 56 tours. C'est leur Audi e-tron quattro, hybride, qui a signé en toute fin de séance le meilleur chrono, en 3:25.163, soit déjà plus d'une demi-seconde de mieux que la pole position de 2011 !

Sur une piste totalement sèche, Lotterer a fait mieux que les vétérans de l'autre Audi hybride, le trio Kristensen-Capello-McNish, 13 victoires au total, et que les deux R18 ultra, plus classiques, suivies dans ce classement très provisoire par les deux Toyota TS030 hybrides.

L'une des deux Toyota, la N.8 de Sarrazin-Davidson-Buemi, n'a fait que cinq tours, en raison d'un début d'incendie, dans les Hunaudières, qui a aussitôt provoqué un changement du moteur, cassé, avec peu de chances d'être prête pour la séance du soir.

L'autre, qui porte le N.7, a bouclé 53 tours et signé le 5e temps, à plus de trois secondes toutefois de la meilleure Audi.

Effet troublant du soleil très bas en fin d'après-midi, les couleurs des Toyota, bleu et blanc, les faisaient ressembler, avec en plus les mêmes numéros de course, aux 908 disparues de la circulation suite au retrait brutal de Peugeot Sport en début d'année.

dlo/es

PLUS:afp