NOUVELLES

Yémen: le Conseil de sécurité de l'ONU menace de prendre des sanctions

12/06/2012 11:02 EDT | Actualisé 12/08/2012 05:12 EDT

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté mardi à l'unanimité une résolution menaçant de sanctions les mouvements qui mettent en danger la transition politique au Yémen et mènent des attaques dans le pays.

Le Conseil a exigé la fin des attaques et des "ingérences" dans les efforts du gouvernement visant à nommer de nouveaux responsables à la tête des forces armées.

Même s'ils ne sont pas nommés dans le texte, la famille et les partisans de l'ancien président Ali Abdullah Saleh sont directement visés par la résolution 2051, selon des diplomates. D'importantes unités sont toujours commandées par des proches de l'ex-président.

Dans leur résolution, les 15 pays membres du Conseil "exigent la fin de toutes les actions visant à saper l'autorité du gouvernement d'unité nationale et la transition politique" après le départ en février du président Saleh, qui a dirigé le pays pendant 33 ans.

Le Conseil réclame la fin des attaques contre les infrastructures pétrolières, gazières et d'électricité et se dit prêt à envisager "d'autres mesures" sous l'article 41 de la Charte des Nations unies si ces agressions se poursuivent. Cette disposition autorise l'application de sanctions principalement économiques (gel d'avoir, interdiction de voyage).

tw/bar/eg

PLUS:afp