POLITIQUE

Yalda Machouf-Khadir est remise en liberté sous caution

12/06/2012 10:21 EDT | Actualisé 12/08/2012 05:12 EDT
CP

Yalda Machouf-Khadir, la fille du député Amir Khadir, et Zachary Daoust sont libérés sous caution. Mathieu B. Girard comparaîtra cet après-midi.

La jeune femme, âgée de 19 ans, avait été arrêtée la semaine dernière au domicile de ses parents, à Montréal, pour son rôle présumé lors de manifestations à Montréal. Elle était détenue depuis. Elle retrouvera sa liberté plus tard aujourd'hui.

Mardi matin, au palais de justice de Montréal, la juge Hélène Morin lui a imposé de verser une caution de 2000 $. De plus, une personne de son entourage s'est engagée à remettre un dépôt d'une somme supplémentaire de 10 000 $.

Yalda Machouf-Khadir ne peut habiter que chez ses parents ou ses grands-parents. Il lui est interdit de participer à une manifestation déclarée illégale ou non paisible. Elle ne doit ni altérer son apparence ni porter un sac à dos.

Elle ne peut pas non plus se trouver devant une institution gouvernementale, un cégep ou une université jusqu'à ce que ses cours reprennent, ni devant le palais de justice, à moins d'une convocation.

Elle doit se présenter à la police chaque premier lundi du mois pour rendre compte de ses faits et gestes. Par ailleurs, elle ne doit avoir aucun contact avec la photographe du Journal de Montréal

La fille du député de Québec solidaire, qui a plaidé non coupable, reviendra en cour le 20 juillet prochain pour connaître les dates de ses prochaines comparutions.

Un autre militant, Zachary Daoust, a lui aussi pu être remis en liberté sous caution, s'étant engagé à verser 2000 $.

Les deux jeunes font face à divers chefs d'accusation en lien avec le saccage du bureau de circonscription de l'ancienne ministre de l'Éducation, Line Beauchamp, à Montréal-Nord, et celui commis à l'Université de Montréal, où les dommages sont évalués à 50 000 $.

La Couronne s'était opposée à la remise en liberté de Mme Machouf-Khadir, faisant valoir qu'elle avait participé à plusieurs événements, comme le blocage du pont Jacques-Cartier et l'occupation du cégep du Vieux-Montréal, en plus des incidents au bureau de l'ex-ministre Beauchamp et à l'Université de Montréal.

Mathieu B. Girard comparaîtra à 14 h

Mathieu B. Girard arrêté lundi alors qu'il se rendait aux funérailles de sa soeur à Saguenay comparaîtra au palais de justice de Montréal à 14 h.

Son arrestation serait liée à des méfaits commis dans le réseau du transport en commun de Montréal.

Le jeune homme de 19 ans était en compagnie de son frère et de sa mère quand il a été intercepté sur l'autoroute 20 à hauteur de Saint-Hyacinthe.

Son avocate, Me Véronique Robert, avait dénoncé un geste « complètement inhumain ».

Le SPVM a toutefois précisé qu'aucun mandat d'arrestation n'avait été lancé à l'endroit de Mathieu B. Girard.

Un appel à un rassemblement au palais de justice de Montréal a été lancé sur Facebook en signe de solidarité avec M. Girard. Les manifestants sont invités à apporter des pancartes et des banderoles.

INOLTRE SU HUFFPOST

Manif de la CLASSE du 2 juin
La manif du 31 mai
La manif des casseroles du 30 mai
Arrestations à Québec