Yalda Machouf-Khadir, la fille du député Amir Khadir, a été remise en liberté sous caution, mardi matin, au Palais de justice de Montréal.

La jeune femme âgée de 19 ans avait été arrêtée la semaine dernière au domicile de ses parents, à Montréal, pour son rôle présumé lors de manifestations à Montréal; elle était détenue depuis.

La juge Hélène Morin, qui a permis la remise en liberté de la jeune militante, lui a toutefois imposé de verser une caution de 2000 $. De plus, une personne de son entourage s'est engagée à remettre un dépôt d'une somme supplémentaire de 10 000 $.

Un autre militant, Zachary Daoust, a lui aussi pu être remis en liberté sous caution, s'étant engagé à verser 2000 $, à l'instar de Mme Machouf-Khadir.

Les deux jeunes font face à divers chefs d'accusation en lien avec le saccage du bureau de circonscription de l'ancienne ministre de l'Éducation, Line Beauchamp, à Montréal-Nord, et celui commis à l'Université de Montréal, où les dommages sont évalués à 50 000 $.

La Couronne s'était opposée à la remise en liberté de Mme Machouf-Khadir, faisant valoir qu'elle avait participé à plusieurs événements, comme le blocage du pont Jacques-Cartier et l'occupation du CÉGEP du Vieux-Montréal, en plus des incidents au bureau de l'ex-ministre Beauchamp et à l'Université de Montréal.


Loading Slideshow...

Loading Slideshow...

Loading Slideshow...

Loading Slideshow...