NOUVELLES

Wall Street rebondit malgré une prudence toujours de mise

12/06/2012 10:20 EDT | Actualisé 12/08/2012 05:12 EDT

La Bourse de New York rebondissait mardi peu après l'ouverture, malgré une prudence toujours de mise au sujet de la zone euro: le Dow Jones gagnait 0,55% et le Nasdaq 0,50%.

Vers 14H00 GMT, le Dow Jones Industrial Average prenait 68,35 points, à 12.479,58 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 14,12 points à 2.823,85 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 se valorisait de 0,48% (6,24 points) à 1.315,17 points.

Wall Street avait perdu du terrain lundi, l'optimisme suscité par le plan européen d'aide aux banques espagnoles retombant à mesure que les investisseurs américains se tournaient vers l'Italie et la Grèce: le Dow Jones avait cédé 1,14% à 12.411,23 points et le Nasdaq, à dominante technologique,1,70% à 2.809,73 points.

Dans une journée dépourvue d'indicateurs, le rebond des indices "a tout l'air d'un rebond technique après la journée très décevante de la veille", a estimé Dick Green, du site d'analyse financière Briefing.com.

L'Europe continuait à inquiéter, alors que les taux obligataires de l'Espagne et de l'Italie grimpaient en flèche, le rendement espagnol étant à son plus haut historique.

"L'aide aux banques espagnoles est déjà derrière nous. Les taux de l'Espagne et de l'Italie sont en hausse et le marché spécule désormais sur la possibilité d'un plan d'aide au gouvernement espagnol cette fois, et peut-être également à l'Italie, la crise continue", a relevé Dick Green.

"Il n'est question que de l'Europe, en l'absence de nouvelles de poids aux Etats-Unis", a estimé Peter Cardillo, de Rockwell Global Capital, qui anticipe "une semaine très volatile".

La baisse annoncée dans la matinée des prix à l'importation aux Etats-Unis en mai, tirés par un recul des prix des hydrocarbures, n'avait que peu d'impact sur le marché. Même si cette baisse des prix des produits étrangers peut aider l'économie américaine, "ce chiffre n'est pas de très bon augure pour l'économie mondiale", a estimé Peter Cardillo.

Le marché obligataire reculait. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans avançait à 1,639% contre 1,600% lundi, et celui à 30 ans à 2,757% contre 2,723%.

ppa/sl/bar

PLUS:afp