NOUVELLES

USA: plainte contre la Floride, accusée d'exclure des électeurs des listes

12/06/2012 06:04 EDT | Actualisé 12/08/2012 05:12 EDT

Le département de la Justice (DOJ) américain a annoncé mardi qu'il portait plainte contre l'Etat de Floride (sud-est des Etats-Unis) pour avoir manqué à ses obligations en excluant indûment des électeurs de ses listes.

Selon le département de la Justice, l'Etat de Floride procède à des "purges" d'électeurs inscrits sur ses listes et viole la loi fédérale selon laquelle les procédures d'inscription sur les listes électorales doivent être "uniformes et non-discriminatoires".

"Le département de la Justice a un intérêt primordial à protéger les droits de ses citoyens en droit de s'inscrire sur les listes et de voter", a estimé dans un communiqué Thomas Perez, adjoint au ministre de la Justice américain.

L'annonce du département de la justice de l'administration Obama intervient au lendemain d'une première salve tirée par l'Etat de Floride, contrôlé par les républicains.

Lundi, l'Etat de Floride avait annoncé qu'il poursuivait en justice le département américain de la Sécurité intérieure car ce dernier lui refusait l'accès à la base de donnée sur l'immigration afin qu'il puisse vérifier si des étrangers ont pu s'inscrire sur les listes électorales.

Sur la chaîne Fox, le gouverneur républicain de Floride, Rick Scott, avait affirmé que les autorités de l'Etat avaient "trouvé des personnes qui sont inscrites sur les listes électorales et qui n'ont pas le droit de voter, ce sont des non-citoyens, et ils ont voté".

La plainte déposée mardi par le DOJ vise les "purges" d'électeurs potentiellement illégaux effectuées par la Floride.

La Floride, un Etat d'environ 19 millions d'habitants, est un Etat clé qui pourrait tenir un rôle décisif au moment de l'élection présidentielle du 6 novembre 2012.

emp/sj

PLUS:afp