NOUVELLES

Une femme ayant harcelé Jeff Goldblum doit se tenir loin de l'acteur

12/06/2012 03:00 EDT | Actualisé 12/08/2012 05:12 EDT

LOS ANGELES, États-Unis - Une juge a ordonné à une femme ayant essayé plusieurs fois de communiquer avec Jeff Goldblum au cours des 10 dernières années de se tenir loin de l'acteur pendant trois ans.

La juge Carol Boas Goodson, de la cour supérieure de Los Angeles, a émis ce jugement mardi, après une audience lors de laquelle la femme, Linda Ransom, a souvent élevé la voix. Ransom affirme qu'elle voulait intenter une poursuite contre l'un des employés de Goldblum, mais la juge Goodson lui a répondu qu'elle n'avait pas le droit pour autant de se rendre plusieurs fois au domicile de l'acteur et de tenter de lui parler pendant des apparitions publiques.

Goldblum avait reçu une ordonnance de non-communication temporaire en mai, après que Ransom se fut présentée à plusieurs reprises à son domicile.

L'acteur de «Jurassic Park» a écrit dans sa requête que la dame le harcelait depuis une décennie. Selon la police, Ransom a déclaré qu'elle n'arrêterait pas d'essayer de la rencontrer tant qu'une injonction ne serait pas émise contre elle.

PLUS:pc