NOUVELLES

Une entente sur un nouveau pont entre Windsor et Detroit aurait été conclue

12/06/2012 06:41 EDT | Actualisé 12/08/2012 05:12 EDT

OTTAWA - Le lobby canadien des manufacturiers et exportateurs affirme qu'une entente a été conclue avec l'État du Michigan pour la construction d'un second pont entre Windsor, en Ontario, et Detroit.

Aucune confirmation officielle n'a été donnée, mais l'organisme Manufacturiers et Exportateurs du Canada soutient que le cabinet fédéral doit donner son aval au projet plus tard cette semaine. D'autres informations circulent quant à une annonce conjointe à la fin de la semaine.

Le bureau du premier ministre Stephen Harper n'a pas voulu commenter.

Environ un quart de tous les échanges commerciaux entre le Canada et les États-Unis passe actuellement sur le pont Ambassador. Mais le pont de propriété privée aura bientôt 100 ans et les embouteillages ne sont pas rares.

Le porte-parole de Manufacturiers et Exportateurs du Canada, Mathew Wilson, affirme qu'une nouvelle voie commerciale est cruciale pour la compétitivité économique du Canada et la croissance de l'emploi.

Le mois dernier, le gouverneur du Michigan, Rick Snyder, avait affirmé chercher à obtenir un accord au niveau local qui ne nécessiterait pas l'aval de l'assemblée législative de l'État. Sa porte-parole Sara Wurfel a dit ne pas pouvoir confirmer un quelconque accord ou une annonce à venir. Néanmoins, elle a ajouté qu'il s'agit d'une haute priorité pour le gouverneur.

Le propriétaire du pont Ambassador s'oppose à la construction d'un nouveau pont, mais le député néo-démocrate de Windsor-Ouest Brian Masse fait valoir que le projet serait bon pour l'économie du pays, l'environnement et pour la municipalité de Windsor.

«Il y a environ 24 ponts et tunnels internationaux entre le Canada et les États-Unis. Tous les autres sont de propriété publique, et nous avons connu dans ce cas au fil des ans des péages élevés et des pratiques discutables.»

M. Masse dit croire qu'un nouveau pont et un nouveau lien autoroutier permettraient d'éviter le ralentissement des camions, ce qui serait meilleur pour la protection de l'environnement.

PLUS:pc