NOUVELLES

Une enquête révèle un climat de recrutement favorable au Canada au T3

12/06/2012 09:33 EDT | Actualisé 12/08/2012 05:12 EDT

TORONTO - Les employeurs canadiens contemplent un climat de recrutement favorable pour le troisième trimestre de 2012, et ce, d'après les derniers résultats de l'enquête de Manpower sur les perspectives d'emploi qui ont été rendus publics mardi.

L'enquête menée auprès de 1900 employeurs partout au pays révèle que 23 pour cent comptent embaucher du personnel au cours du troisième trimestre, alors que seuls cinq pour cent estiment devoir réduire leurs effectifs. Parmi les employeurs interrogés, 70 pour cent n'envisagent aucun changement et deux pour cent n'ont toujours pas fixé leurs intentions en matière de dotation pour le trimestre à venir.

Les employeurs au Québec communiquent un rythme d'embauche très favorable pour le prochain trimestre, avec une prévision nette d'emploi de 16 pour cent. Enfin, leurs collègues en Ontario et dans les provinces de l'Atlantique révèlent eux aussi des activités soutenues, avec des prévisions nettes d'emploi de dix et de neuf pour cent, respectivement.

Les employeurs dans le secteur minier se promettent un trimestre actif, avec une prévision nette d'emploi de 23 pour cent. Le taux annoncé représente une hausse de deux points de pourcentage en comparaison du trimestre précédent.

À 18 pour cent, la prévision nette d'emploi pour le secteur des transports et des services publics laisse présager un climat de recrutement favorable au cours du troisième trimestre 2012. Il s'agit en effet d'un progrès de deux points par rapport au trimestre précédent et d'un résultat identique à celui annoncé l'année dernière pour la période correspondante.

Dans le secteur des services, les employeurs communiquent des activités d'embauche respectables pour le troisième trimestre, avec une prévision nette d'emploi de 12 pour cent. Cette prévision représente cependant un léger recul de deux points, à la fois en comparaison trimestrielle et en comparaison annuelle.

Les employeurs contemplent un climat d'embauche plus tempéré pour le prochain trimestre dans le secteur de la construction, avec une prévision nette d'emploi de huit pour cent. Les prévisions indiquent en effet un recul de cinq points de pourcentage par rapport au trimestre précédent et de dix points par rapport à l'année dernière.

Les employeurs œuvrant dans l'Administration publique indiquent également des perspectives tempérées pour le troisième trimestre de 2012 avec un résultat net de huit pour cent. Il s'agit pour ce secteur d'un léger progrès par rapport au trimestre précédent où les employeurs annonçaient une perspective d'emploi de six pour cent. Par contre, il s'agit également d'un recul de neuf points par rapport au résultat communiqué pour le troisième trimestre l'an dernier.

Un trimestre moins actif s'annonce dans le secteur de la fabrication de biens non durables, où les employeurs affichent une prévision nette d'emploi de quatre pour cent. Les intentions d'embauche ont en effet ici baissé de six points par rapport au trimestre précédent et de 10 points par rapport à l'année dernière.

Les employeurs comptent modérer le rythme de recrutement dans le secteur de l'éducation, ayant transmis pour le prochain trimestre une prévision nette d'emploi d'un pour cent. Les perspectives d'emploi ont ainsi chuté de huit points de pourcentage, à la fois en comparaison trimestrielle et en comparaison annuelle. Il s'agit également des prévisions trimestrielles les moins optimistes pour ce secteur depuis le quatrième trimestre de 2009.

PLUS:pc