NOUVELLES

Tunisie/violences: incidents à Sousse (est) et à Tataouine (sud)

12/06/2012 01:21 EDT | Actualisé 12/08/2012 05:12 EDT

Le siège de l'Institut supérieur des Beaux Arts à Sousse (est de la Tunisie) et le siège du Parti républicain (opposition centriste) à Tatatouine (sud) ont été attaqués mardi par des groupes de présumés salafistes, a rapporté l'agence TAP.

Ces violences semblent liées aux incidents qui ont eu lieu dans la nuit de lundi à mardi à Tunis ainsi qu'à Jendouba (nord-ouest), où des postes de police et un tribunal ont été attaqués par des groupes protestant contre une exposition de tableaux jugés insultants pour l'islam.

A Sousse, des inconnus ont lancé des coktail molotov mardi à l'aube sur le siège de l'Institut des Beaux Arts, selon la TAP, citant le directeur de l'Institut Mongi Souid. Plus tard dans l'après-midi, des membres du courant salafiste se sont regroupés dans le centre ville pour protester contre "une atteinte aux valeurs du sacré" contenue selon eux dans des oeuvres exposées à La Marsa, en banlieue nord de Tunis.

A Tataouine (sud), où une manifestation du même type a eu lieu, le siège du Parti républicain a été attaqué par un groupe de salafistes, selon la TAP.

Au total, une dizaine de foyers de violences ont été répertoriés depuis lundi soir dans Tunis et sa banlieue, Jendouba, Sousse et Tataouine.

A Tunis, les affrontements ont fait une centaine de blessés dont 65 policiers et 165 personnes ont été arrêtées, selon l'Intérieur.

cf/sba

PLUS:afp