NOUVELLES

Paris s'inquiète de "la préparation de nouveaux massacres" en Syrie

12/06/2012 08:33 EDT | Actualisé 12/08/2012 05:12 EDT

La France s'inquiète de "la préparation de nouveaux massacres" en Syrie, a déclaré mardi le ministère des Affaires étrangères, alors que les Nations unies ont réclamé un accès à la ville de Haffé, assiégée et bombardée par les troupes du régime de Bachar al-Assad.

"Nous partageons l'inquiétude sur la préparation de nouveaux massacres", a déclaré le porte-parole du ministère, Bernard Valero, confirmant par ailleurs des contacts franco-russes pour tenter de trouver une issue diplomatique à la crise.

"Notre directeur politique (Jacques Audibert) va à Moscou demain", a précisé le porte-parole.

Samedi, le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, avait annoncé la convocation "le plus vite possible" mais à une date non précisée d'"une conférence sur la Syrie pour mettre en oeuvre le plan Annan", incluant l'Iran.

Selon Moscou, cette conférence devrait aussi réunir les membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU (Etats-Unis, Grande-Bretagne, France, Chine, Russie), les membres de la Ligue arabe et plusieurs pays voisins de la Syrie.

Le médiateur international pour la Syrie, Kofi Annan, a fait savoir de son côté qu'il espérait la tenue prochaine d'une réunion d'un "groupe de contact" sur la Syrie, dont la composition n'est pas déterminée.

"Nous appuyons plus que jamais le plan Annan", a également indiqué Bernard Valero.

far/hr/jpc

PLUS:afp