NOUVELLES

Le PDG de Renault plaide pour un soutien public à la voiture électrique

12/06/2012 12:56 EDT | Actualisé 12/08/2012 05:12 EDT

Le développement de l'industrie de l'automobile électrique ne se fera pas sans des plans de soutien public, a plaidé mardi à New York le PDG de l'alliance automobile Renault-Nissan, Carlos Ghosn, se disant favorable à une coopération européenne.

"Je n'ai jamais pensé que l'industrie de la voiture électrique pourrait se développer toute seule", a déclaré M. Ghosn lors d'un discours devant des investisseurs et des journalistes financiers: "Le rôle des gouvernements est très important".

Le groupe franco-japonais ambitionne d'être un leader des véhicules grand public n'émettant aucun gaz à effet de serre et compte notamment produire des voitures électriques en Chine, devenu le premier marché mondial de l'automobile.

Le patron de Renault-Nissan a expliqué que le soutien des autorités publiques, en Europe et en Amérique du Nord notamment, pourrait se faire en encourageant les stations services à s'équiper en bornes rapides de rechargement.

"Si le gouvernement dit que les stations services doivent avoir des chargeurs rapides, en fixant cet investissement à 10.000 dollars maximum, (...) petit à petit on va avoir tout un réseau à travers le pays", a dit M. Ghosn, en expliquant que les modèles les plus récents de chargeurs rapides permettent de remplir les batteries d'une berline en 20 minutes.

Carlos Ghosn a dit avoir "très confiance" sur la capacité du gouvernement français à prendre ce virage technologico-industriel. "Il y a beaucoup d'idées qui peuvent être développées en France", a-t-il indiqué.

"La voiture électrique, la batterie et la technologie de la batterie sont de très bonnes idées", a-t-il ajouté. "Il y en a d'autres évidemment".

"Au moment voulu, nous ferons des propositions pour que les décideurs puissent décider en connaissance de cause", a par ailleurs déclaré le PDG de Renault-Nissan à l'AFP: "Nous sommes très, très partisans d'une implication (des autorités) sur des technologies visant à développer des voitures zéro émission et la technologie qui va avec".

sab/sl/mdm

PLUS:afp