NOUVELLES

La Syrie impliquée dans des violations de sanctions qui frappent l'Iran (diplomates à l'ONU)

12/06/2012 06:47 EDT | Actualisé 12/08/2012 05:12 EDT

Le régime syrien est impliqué dans presque tous les cas de violations des sanctions prises par les Nations unies à l'encontre de l'Iran, ont assuré mardi des diplomates au Conseil de sécurité de l'ONU.

Selon les Etats-Unis, les experts de l'ONU ont rassemblé des "preuves substantielles" de l'implication de Damas dans des livraisons d'armes à l'Iran.

Le comité des sanctions de l'ONU sur l'Iran a rédigé un rapport qui se fait l'écho de trois cargaisons illégales d'armes livrées à la République islamique. Selon le texte, qui n'a pas encore été rendu public, Damas est impliqué dans deux de ces trois livraisons.

"Au cours des deux dernières années, le comité a réuni des preuves substantielles qui montrent que la Syrie a violé à plusieurs reprises les sanctions des Nations unies qui visent l'Iran", a indiqué la vice-ambassadrice américaine à l'ONU, Rosemary DiCarlo lors d'une réunion du Conseil de sécurité portant sur le régime de sanctions dont Téhéran fait l'objet.

"Le refus de la Syrie de se conformer à ses obligations vis-à-vis de l'ONU devrait grandement inquiéter le Conseil", a-t-elle poursuivi.

"L'ampleur (des violations) confirme l'existence d'une politique délibérée et continue de livraison illégale d'armes et de matériel semblable entre l'Iran et la Syrie", a souligné l'ambassadeur de France, Martin Briens.

"La Syrie est également impliquée dans de nombreux cas (de violations) rapportés au comité de sanctions sur la Corée du Nord. Il s'agit de violations graves commises par ce pays", a dit M. Briens.

Les Etats-Unis et leurs alliés européens réclament davantage de sanctions contre l'Iran qu'ils accusent de vouloir se doter de l'arme nucléaire, ce que Téhéran dément.

tw/gde/sj

PLUS:afp