NOUVELLES

La première audience de l'ex-président ivoirien reportée au 13 août

12/06/2012 11:17 EDT | Actualisé 12/08/2012 05:12 EDT

AMSTERDAM, Pays-Bas - La Cour pénale internationale (CPI) a annoncé, mardi, qu'elle reportait au 13 août l'ouverture de l'audience de confirmation des accusations portées contre l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, «afin de garantir les droits de la défense à une procédure équitable».

La CPI a précisé que l'audience, qui devait s'ouvrir le 18 juin, avait été reportée à la demande de la défense de Laurent Gbagbo, qui souhaite avoir plus de temps pour se préparer. Lors de cette audience, les juges écouteront les arguments pour et contre la tenue d'un procès.

Laurent Gbagbo, qui se dit innocent, est accusé de crimes contre l'humanité. Il a été transféré à La Haye à la fin du mois de novembre. On lui reproche des meurtres, des viols, des persécutions et d'autres exactions présumées perpétrées par ses partisans pour le maintenir au pouvoir en Côte d'Ivoire.

PLUS:pc