NOUVELLES

Jamaïque: Bolt toujours attendu à la police après son accident de voiture

12/06/2012 02:16 EDT | Actualisé 12/08/2012 05:12 EDT

La star mondiale du sprint, Usain Bolt, qui a eu un accident de voiture sans gravité dans la nuit de samedi à dimanche à Kingston, ne s'était pas encore présenté mardi à la police, qui a toutefois précisé que son alcootest avait été négatif.

Le triple champion olympique (100 m, 200 m et 4 x 100 m), 23 ans, apparemment au volant quand sa BMW a heurté une barrière de sécurité, aux petites heures de dimanche, a été soumis lundi à un éthylotest, qui a établi qu'il n'était pas sous l'emprise de l'alcool au moment de l'accident, selon le superintendant de police Radcliff Lewis, cité par les médias.

Selon la loi en vigueur à la Jamaïque, tout conducteur impliqué dans un accident, même seulement matériel, doit en référer à la police dans les 24 heures, et les autorités ont à coeur de montrer que même une célébrité comme Bolt ne bénéficie pas d'un passe-droit.

"Ce n'est pas parce que c'est une célébrité mondiale que nous allons modifier notre position, mais nous avons un souci de discrétion. Si la loi doit s'appliquer, elle sera appliquée, c'est pourquoi nous avons besoin de le recevoir pour dialoguer avec lui", a déclaré le surintendant, expliquant que Bolt n'avait donné jusqu'à présent qu'une "vague" explication après l'accident.

Bolt, indemne, avait pu rentrer à son domicile autour de 5 heures du matin après l'accident. Il risquerait au pire une amende de 5.000 dollars (4.000 euros) pour imprudence au volant, selon les médias jamaïcains.

str/jd/gv/el

PLUS:afp