NOUVELLES

Israël poursuit sa campagne d'arrestations et d'expulsions de clandestins

12/06/2012 05:39 EDT | Actualisé 12/08/2012 05:12 EDT

La police israélienne a arrêté mardi 73 étrangers illégaux en situation irrégulière, poursuivant sa campagne contre l'immigration clandestine d'Afrique, a indiqué le ministère de l'Intérieur.

"Nos services ont arrêté aujourd'hui 73 immigrés clandestins. Trente-trois ont accepté de quitter volontairement Israël tandis que les autres seront expulsés ultérieurement", a précisé à l'AFP un porte-parole du ministère.

Ces arrestations portent à 213 le nombre d'étrangers en situation irrégulière appréhendés depuis dimanche, dans le cadre d'une opération spéciale en vue de leur expulsion, la plupart originaires du Soudan du Sud.

"Hier (lundi), 115 immigrés clandestins ont été appréhendés, dont 105 originaires du Soudan du Sud, a auparavant précisé Sabine Hadad, porte-parole du ministère de l'Intérieur.

"Cette semaine, nous financerons leurs billets d'avions et nous octroierons 1.000 euros à chacun des adultes acceptant de repartir chez eux avec leurs enfants. Cette offre n'est valable que pour la semaine en cours", a-t-elle ajouté.

L'opération, baptisée +On rentre à la maison+ et conduite par 130 agents du ministère de l'Intérieur, doit se poursuivre ce mardi surtout dans la région de Tel-Aviv et dans la station balnéaire d'Eilat sur le littoral de la mer Rouge, selon les médias israéliens.

Le gouvernement israélien a décidé d'expulser 1.500 Sud-Soudanais en situation irrégulière après avoir reçu le feu vert de la justice la semaine dernière.

La présence en Israël de quelque 60.000 immigrés clandestins, la plupart venus de la Corne de l'Afrique via le Sinaï égyptien, a provoqué en mai des violences racistes qui ont divisé le pays.

ChW/agr/feb

PLUS:afp