NOUVELLES

Floride: la femme de George Zimmerman accusée de parjure

12/06/2012 05:47 EDT | Actualisé 12/08/2012 05:12 EDT

ORLANDO, États-Unis - La femme de George Zimmerman, le surveillant de quartier de la Floride accusé du meurtre du jeune Trayvon Martin en février, est accusée d'avoir menti au juge au sujet des finances du couple lors de l'audience sur la libération conditionnelle de son mari, ont annoncé des responsables mardi.

Un assistant du procureur de la Floride, John Guy, l'accuse d'avoir fait de fausses déclarations en toute connaissance de cause lors de l'audience du mois d'avril.

Shellie Zimmerman, âgée de 25 ans, fait face à une accusation de parjure. Elle a été arrêtée et placée en détention, avant d'être libérée le même jour en échange d'une caution de 1000 $ US.

George Zimmerman, âgé de 28 ans, a été accusé du meurtre non prémédité de Trayvon Martin, un jeune Noir qui n'était pas armé au moment de l'incident survenu à Sanford, en Floride. Il avait été libéré en échange d'une caution de 150 000 $ US dans l'attente de son procès.

Mais le juge a révoqué sa libération sous caution au début du mois de juin après que les procureurs de l'État eurent fait valoir que Zimmerman et sa femme avaient menti au sujet de leur situation financière, et notamment au sujet de l'argent récolté par l'entremise d'un site Internet.

PLUS:pc