NOUVELLES

Ethiopie: report du verdict du procès pour terrorisme d'un employé de l'ONU

12/06/2012 10:03 EDT | Actualisé 12/08/2012 05:12 EDT

La justice éthiopienne a repoussé à lundi le verdict attendu ce mardi dans le procès d'un employé éthiopien des Nations unies, accusé d'activités terroristes dans le pays, pour consacrer plus de temps à l'examen des témoignages recueillis par la défense.

"Nous avons essayé de rendre un verdict, mais il n'était pas prêt," a indiqué mardi le juge Endeshaw Adane.

Abdirahman Cheikh Hassan, chargé pour l'ONU de questions de sécurité dans la région éthiopienne de l'Ogaden, avait été arrêté après avoir aidé à la libération de deux employés du Programme alimentaire mondial (PAM), enlevés l'an dernier dans la zone.

Il avait été inculpé en juillet de liens présumés avec le Front national de libération de l'Ogaden (ONLF), et était détenu depuis.

L'ONLF est un mouvement de lutte pour l'indépendance de l'Ogaden, une région du sud-est de l'Ethiopie à majorité somali qu'il estime marginalisée par Addis Abeba.

M. Hassan comparaît au titre d'une loi anti-terroriste que, selon des groupes de défense des droits de l'Homme, l'Ethiopie utilise pour étouffer la dissidence politique et la liberté de la presse.

En décembre, deux journalistes suédois reconnus coupables de soutien à l'ONLF après avoir été arrêtés en compagnie de rebelles sur lesquels ils affirmaient réaliser un reportage, ont été condamnés à 11 ans de prison chacun.

jv/aud/ayv/sba

PLUS:afp