NOUVELLES

Des émissaires de la CPI vont visiter leurs collègues détenus en Libye

12/06/2012 08:43 EDT | Actualisé 12/08/2012 05:12 EDT

Des émissaires de la Cour pénale internationale, dont un avocat, sont attendus mardi à Zenten, dans l'ouest de la Libye, pour visiter une équipe de la CPI accusée par Tripoli d'espionnage et détenue depuis jeudi, a-t-on appris de sources concordantes.

"La délégation est en route vers Zenten. Nous les attendons", a indiqué à l'AFP Ajmi al-Atiri, chef de la brigade de Zenten (170 km au sud-ouest de Tripoli) qui détient l'équipe de la CPI dans une prison "sous contrôle du ministère de la Défense", selon lui.

Selon M. Atiri, une partie de sa brigade Abou Bakr al-Seddik, fait partie du ministère de l'Intérieur et une autre est sous les ordres de la Défense.

Cette brigade est formée d'ex-rebelles ayant combattu le régime de Mouammar Kadhafi. Elle avait arrêté Seif al-Islam, fils de l'ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, en novembre dernier et le détient depuis dans un lieu inconnu.

Ahmed Jehani, représentant de la Libye à la CPI, a confirmé à l'AFP la visite de la délégation à Zenten, précisant que l'équipe compte un avocat parmi ses membres.

Quatre membres du personnel de la CPI, dont l'avocate australienne de 36 ans Melinda Taylor qui fait partie de l'équipe de défense de Seif al-Islam, étaient détenus depuis jeudi à Zenten où ils s'étaient rendus pour le rencontrer.

Selon la brigade qui les détient, ils sont accusés d'espionnage après avoir tenté d'échanger des documents avec Seif al-Islam, représentant une "menace à la sécurité nationale". Ces accusations ont été relayées par des sources judiciaires et gouvernementales à Tripoli.

Le personnel de la CPI avait été placé dimanche en détention préventive pour 45 jours, selon un responsable du bureau du procureur général.

Seif al-Islam, 39 ans, fait l'objet d'un mandat d'arrêt de la CPI pour crimes contre l'humanité commis pendant la révolte qui a provoqué la chute, puis la mort, du colonel Mouammar Kadhafi en 2011.

dsg-ila/feb

PLUS:afp