NOUVELLES

Des Dominicains d'origine haïtienne réclament leurs documents officiels

12/06/2012 08:26 EDT | Actualisé 12/08/2012 05:12 EDT

SANTO DOMINGO, République dominicaine - Des dizaines de Dominicains d'origine haïtienne ont manifesté devant la commission électorale à Santo Domingo, mardi, pour réclamer les certificats de naissance et les cartes d'identité que le gouvernement refuse selon eux de leur accorder.

Les manifestants estiment avoir le droit d'obtenir ces documents parce qu'ils sont nés en République dominicaine de parents haïtiens, mais le gouvernement fait valoir que de nombreux migrants ont soumis de faux documents afin que leurs enfants obtiennent la citoyenneté dominicaine.

En 2007, le gouvernement avait approuvé une résolution destinée à limiter l'utilisation de faux documents par les migrants haïtiens, mais selon les manifestants, cette mesure a mené à des discriminations contre les personnes d'origine haïtienne.

Des associations dominicaines affirment qu'au moins 1600 Dominicains se sont fait refuser leurs documents officiels.

Ils ont porté plainte devant la Commission interaméricaine des droits de l'homme, qui mène toujours son enquête.

Les manifestants de mardi ont affirmé qu'ils ne possédaient pas les documents requis pour s'inscrire à l'école, ouvrir un compte bancaire, obtenir un passeport ou se marier.

«Nous sommes nés ici, nous sommes Dominicains, nous sommes tous inscrits dans le registre de l'état civil», a affirmé une manifestante, Ana Maria Belique. Elle a expliqué avoir finalement obtenu son certificat de naissance l'an dernier après avoir intenté une action en justice, ce qui lui a permis de s'inscrire à l'université.

Environ un million d'Haïtiens vivent en République dominicaine, dont la population est estimée à 10 millions d'habitants.

PLUS:pc