NOUVELLES

Des affrontements tribaux dans l'Ouest libyen font au moins trois morts

12/06/2012 11:20 EDT | Actualisé 12/08/2012 05:12 EDT

Des combats opposent depuis lundi des tribus de l'Ouest libyen, faisant au moins trois morts et trois blessés, a rapporté mardi l'agence officielle Lana.

Les violences, qui se déroulent depuis lundi soir autour des localités de Cheguigua et Mezda, opposent des membres de la tribu des Machachia à des groupes armés de la tribu de Gontrar et de la ville de Zenten, à 170 km au sud-ouest de Tripoli, a-t-on appris de sources concordantes.

L'agence Lana, qui cite une source hospitalière, a fait état de trois morts et trois blessés dans la région de Mezda.

Un porte-parole militaire a confirmé les affrontements, sans autre détail.

Des sources concordantes ont expliqué à l'AFP que le conflit avait éclaté après qu'un habitant de Zenten a été tué à un point de contrôle fictif qui aurait été tenu par des Machachia.

Selon un membre de la tribu des Machachia, des groupes armés de Zenten bombardent le village de Cheguiga depuis mardi matin.

"Ils nous bombardent avec des roquettes et des obus de chars depuis 8h00 (6H00 GMT) du matin. Il y a des morts et des blessés et des maisons ont été détruites", a déclaré à l'AFP Ramadhan al-Machay, ajoutant que l'électricité a été coupée dans le village.

Les relations entre les habitants de Zenten et les Mechachia sont envenimées depuis le début du soulèvement contre le régime de Mouammar Kadhafi, en février 2011.

Les brigades de Zenten étaient en tête des unités rebelles qui ont "libéré" Tripoli en août. Elles sont lourdement armées et ont surtout puisé dans l'arsenal abandonné par les forces de Mouammar Kadhafi. Les Machachia sont eux accusés d'être des partisans de l'ancien régime.

En décembre, des combats entre ces deux camps avaient fait au moins quatre morts.

ila-dsg/cco

PLUS:afp