NOUVELLES

Damas accuse Washington d'encourager les massacres et le terrorisme (officiel)

12/06/2012 12:05 EDT | Actualisé 12/08/2012 05:12 EDT

Le ministère syrien des Affaires étrangères a accusé mardi Washington d'"encourager" les massacres et le terrorisme en Syrie, dans un communiqué.

"Les responsables américains falsifient les réalités sur le terrain, encouragent les groupes armés à commettre davantage de massacres, des (actes de) terrorisme et de violences, non seulement à Haffé mais aussi dans toutes les régions syriennes", indique le communiqué publié par l'agence officielle Sana, en référence à une ville du nord-ouest du pays qui est soumise, selon une ONG syrienne, à des bombardements intenses des forces du régime.

Le ministère syrien accuse en outre l'administration américaine d'"ingérence flagrante dans les affaires de la Syrie en soutenant en public les groupes terroristes armés, en couvrant leurs crimes et en falsifiant les faits concernant la Syrie aux Nations unies".

Le régime syrien ne reconnaît pas l'ampleur de la révolte populaire lancée il y près de 15 mois, et assimile les opposants et les rebelles de l'Armée syrienne libre (opposition armée) à des "terroristes" qui sèment le chaos en Syrie.

Le ministère syrien fait en outre le parallèle entre les déclarations de plus en plus virulentes faites selon lui par les responsables américains contre le régime et "l'escalade des violences commises par les terroristes sur le terrain".

Les responsables américains "pratiquent l'imposture médiatique en faveur des hommes armés (...) qui commettent des assassinats et des enlèvements et saccagent les propriétés publiques et privées", affirme le communiqué.

"Le gouvernement syrien réaffirme son respect du plan" de sortie de crise proposé par le médiateur international Kofi Annan, et "ne permettra pas aux groupes armés et à ceux qui les soutiennent d'attaquer les observateurs de l'ONU, de les menacer et de les empêcher de remplir leur tâche", ajoute enfin le texte.

rm/vl

PLUS:afp