NOUVELLES

Al-Qaïda au Yémen depuis le soulèvement de 2011

12/06/2012 10:31 EDT | Actualisé 12/08/2012 05:12 EDT

Rappel des dates-clés d'Al-Qaïda au Yémen, chassé mardi par l'armée de deux de ses fiefs dans le Sud, depuis le soulèvement qui a abouti au départ de l'ex-président Ali Abdallah Saleh.

Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), né de la fusion des branches yéménite et saoudienne, a profité de l'affaiblissement du pouvoir central en 2011 pour accroître son influence dans le Sud et l'Est. Mais le nouveau président Abd Rabbo Mansour Hadi s'est engagé à combattre le réseau sans répit.

--2011--

- 29 mai: Des centaines de combattants se réclamant des "Partisans de la charia", nom sous lequel Al-Qaïda opère dans le sud du Yémen, prennent le contrôle de Zinjibar (Abyane, sud), puis étendent leur contrôle à d'autres secteurs de la province et celle voisine de Chabwa. (Au moins 230 militaires et 50 membres de tribus tués en trois mois).

- 26 juil: Le chef d'Aqpa Nasser al-Wahishi affirme son allégeance à Ayman al-Zawahiri, à la tête d'Al-Qaïda après la mort d'Oussama Ben Laden.

- 30 sept: L'imam américano-yéménite Anwar Al-Aulaqi, lié à Al-Qaïda, meurt dans un raid aérien américain.

- 14 oct: Le responsable de la branche médiatique d'Aqpa et le fils de l'imam Aulaqi tués dans des raids.

--2012--

- 16 jan: Un millier de combattants d'Al-Qaïda prennent le contrôle de Radah (centre), après avoir conforté leur présence dans le Sud et l'Est. Ils s'en retirent fin janvier notamment sous la pression des tribus.

- 25 fév: Un attentat, revendiqué par Al-Qaïda, vise un palais présidentiel dans le Sud, tuant 26 soldats, le jour de la prestation de serment du nouveau président qui s'est engagé à "préserver l'unité du pays" et de continuer à combattre Al-Qaïda.

- 4 mars: 185 soldats et 25 assaillants tués dans l'attaque d'une caserne à Koud (sud), revendiquée par Al-Qaïda.

- 18 mars: Meurtre à Taëz d'un Américain, adjoint au directeur du Centre international de formation et de développement, revendiqué par Al-Qaïda.

- 21 mars: Un officier des services de renseignements est égorgé par des combattants présumés d'Al-Qaïda à Moukalla (Hadramout).

- 31 mars: Au moins 40 morts dans des combats soldats/Al-Qaïda dans le Sud, au lendemain du sabotage d'un gazoduc, revendiqué par ce réseau, dans la province de Chabwa.

- 9-14 avr: Au moins 222 tués, dont 183 partisans d'Al-Qaïda, dans des combats autour de Loder (sud). En août 2010, Al-Qaïda en avait pris le contrôle avant d'en être chassé par les forces armées, soutenues par des supplétifs.

- 6 mai: Un chef d'Aqpa, Fahd al-Quso, tué dans un raid attribué aux Etats-Unis dans la province de Chabwa. Selon la presse américaine, il avait été repéré et tué grâce à des renseignements fournis par un agent infiltré au sein d'Aqpa.

- 12 mai: Début d'une offensive d'envergure de l'armée dans le Sud.

- 21 mai: 96 soldats tués dans un attentat suicide à Sanaa revendiqué par Al-Qaïda, qui a affirmé viser le ministre de la Défense et le chef d'état-major.

- 12 juin: L'armée affirme avoir chassé Al-Qaïda des villes de Jaar et de Zinjibar, deux de ses fiefs dans le Sud, un mois jour pour jour depuis le début de l'offensive (plus de 50O morts au total).

acm/bc/cco/vl

PLUS:afp