NOUVELLES

24 Heures du Mans - Le palmarès de Toyota en sport automobile

12/06/2012 05:55 EDT | Actualisé 12/08/2012 05:12 EDT

Souvent victorieux en rallye (7 titres mondiaux) mais jamais en Formule 1 (13 podiums), le géant japonais Toyota revient cette semaine en endurance automobile, aux 24 Heures du Mans, 13 ans après sa dernière participation aux 24 Heures du Mans (2e en 1999).

. Rallye/WRC:

De 1982 à 1999, le Toyota Team Europe (TTE) fondé par Ove Andersson a animé le Championnat du monde (WRC) et remporté un rallye sur trois, grâce à des Corolla et Celica pilotées notamment par Carlos Sainz, Juha Kankkunen et Didier Auriol, tous devenus champions du monde sous les couleurs japonaises.

Principaux pilotes: Carlos Sainz (15 victoires, 2 titres mondiaux), Juha Kankkunen (9, 1), Didier Auriol (7, 1), Bjorn Waldegard (6 victoires), Hannu Mikkola (1), Armin Schwarz (1)

Bilan: 4 titres pilotes (1990, 1992, 1993, 1994), 3 titres constructeurs (1993, 1994, 1999), 43 victoires en 121 rallyes disputés (273 départs, 91 abandons), 144 podiums (victoires incluses), 1.371 temps scratch (meilleurs temps dans les épreuves spéciales)

. Formule 1:

De 2002 à 2009, Toyota F1 a mis de très gros moyens, à partir de sa base allemande de Cologne, et obtenu quelques lots de consolation (13 podiums), mais n'a jamais réussi à monter sur la plus haute marche du podium en battant Ferrari et McLaren. En 2010, comme un triste épilogue, des moteurs Toyota ont été fournis à la nouvelle écurie Hispania... qui n'a marqué aucun point en 19 courses.

Principaux pilotes: Allan McNish, Mika Salo, Olivier Panis, Ralf Schumacher, Ricardo Zonta, Jarno Trulli, Timo Glock, Kamui Kobayashi

Bilan: 13 podiums en 8 saisons, 139 Grands Prix disputés, 278,5 points marqués, 3 pole positions, 3 meilleurs tours en course, 5e du classement constructeurs en 2009

. Endurance/24 Heures du Mans:

En 1998 et 1999, aux 24 Heures du Mans, la fabuleuse GT-One, un coupé fermé, a préfiguré, avec plusieurs années d'avance, ce que serait l'endurance du 21e siècle. La victoire n'a pas été au rendez-vous, mais le souvenir de ce proto rouge et blanc hante encore les nuits des passionnés du Mans.

Principaux pilotes: Allan McNish, Martin Brundle, Emmanuel Collard, Eric Hélary, Thierry Boutsen, Ralf Kelleners, Ukyo Katayama

Bilan: 9e en 1998 (meilleur tour en course), puis 2e en 1999 (Katayama-Suzuki-Tsuchiya), pole position et meilleur tour

dlo/jr

PLUS:afp