NOUVELLES

Washington appelle la Corée du Nord à cesser ses provocations

11/06/2012 03:44 EDT | Actualisé 11/08/2012 05:12 EDT

Le département d'Etat américain a appelé lundi la Corée du Nord à cesser de tenir des propos "provocateurs" après que Pyongyang a attaqué verbalement son voisin du sud tout en niant l'intention de procéder à un troisième essai nucléaire.

Après avoir été soupçonné pendant plusieurs semaines de préparer un nouvel essai nucléaire, le régime nord-coréen a fait savoir samedi qu'il n'avait pas de telle intention "pour le moment" et a accusé la Corée du Sud de tenter de le forcer à s'y employer.

"C'est une bonne chose, évidemment, qu'ils s'en tiennent à des propos plus convenables, mais nous continuons à les appeler à remplir leurs obligations internationales en s'abstenant de toute provocations, y compris de toute rhétorique provocatrice à l'égard de leurs voisins", a déclaré la porte-parole du département d'Etat Victoria Nuland.

"On les jugera sur leurs actes, et non sur leurs dires", a-t-elle ajouté.

Des images satellites laissent penser que la Corée du Nord développe des capacités nucléaires, et certains analystes estiment que le nouveau dirigeant du pays, Kim Jong-un, fils du défunt dictateur Kim Jong-il, a besoin de faire la preuve de sa puissance militaire après l'échec en avril d'un tir de fusée.

La Corée du Nord avait effectué ce lancement quelques semaines seulement après avoir signé avec les Etats-Unis un accord dans lequel elle promettait de geler tout essai nucléaire, tout programme de missile ou d'enrichissement de l'uranium.

sct/lor/sj

PLUS:afp