NOUVELLES

Une centaine disparus après un glissement de terrain en Afghanistan

11/06/2012 09:49 EDT | Actualisé 11/08/2012 05:12 EDT

KABOUL - Une centaine de personnes sont portées disparues et présumées mortes après un glissement de terrain survenu après deux séismes dans le nord de l'Afghanistan, a annoncé lundi le gouverneur de la province de Baghlan, Abdul Majid.

Une trentaine d'habitations ont été ensevelies par le glissement de terrain. Une épaisse coulée de boue et de roches a notamment englouti des maisons de la localité de Sayi Hazara.

Un premier séisme de magnitude 5,4 a été suivi d'une autre secousse de magnitude 5,7, selon l'Institut d'études géologiques des États-Unis (USGS). Les séismes ont été ressentis jusqu'à Kaboul, à plus de 150 kilomètres au sud.

Le glissement de terrain est survenu dans un secteur montagneux isolé situé à plus de deux heures de route de la capitale provinciale, Pul-e-Khumri, d'où ont été envoyés les secours.

PLUS:pc