NOUVELLES

Remise en liberté d'un enfant de 11 ans poursuivi par la justice à Bahreïn

11/06/2012 07:15 EDT | Actualisé 11/08/2012 05:12 EDT

Un tribunal de Bahreïn a remis lundi en liberté un enfant de 11 ans, détenu depuis près d'un mois pour participation à des troubles, mais décidé de le juger, ont indiqué ses avocats.

Selon l'acte d'accusation, Ali Hassan, un chiite, a "participé à un rassemblement dans le but de porter atteinte à la sécurité générale".

Le procureur pour enfants, Noura Abdallah Al-Khalifa, a précisé qu'il avait été arrêté le 14 mai alors qu'il tentait avec ses camarades de "fermer une rue des environs de Manama à l'aide de bennes à ordure et de morceaux de bois".

L'arrestation de l'enfant, qui a été placé dans un centre de détention pour mineurs, avait provoqué les protestations de l'opposition chiite.

Selon le ministère de l'Intérieur, il avait été autorisé à passer les examens de fin d'année alors qu'il était en détention.

La prochaine audience de son procès doit se tenir le 20 juin.

Bahreïn est secoué depuis l'an dernier par un mouvement de contestation du régime, animée par des chiites et réclamant une monarchie constitutionnelle dans le pays, dirigé par une dynastie sunnite.

Plusieurs chefs de l'opposition sont détenus, et des militants des droits de l'Homme sont également emprisonnés ou jugés.

bur/at/cnp

PLUS:afp