NOUVELLES

Les migraines soudaines peuvent être déclenchées par les changements de météo

11/06/2012 05:55 EDT | Actualisé 11/08/2012 05:12 EDT

TORONTO - Les maux de tête et la météo ne semblent a priori aucunement liés l'un à l'autre, mais pour plusieurs Canadiens souffrant de migraines, la température ambiante sera à blâmer dans ce phénomène inexpliqué mais connu des médecins.

La directrice du Centre sur les migraines de l'hôpital collégial des femmes de Toronto, Christine Lay, estime que pour plus de 50 pour cent des patients souffrant de migraines, les facteurs environnementaux jouent un rôle déclencheur, dont l'intensité varie d'un cas à l'autre.

Les récentes études ont démontré qu'une hausse de la température de quelques degrés — et ce peu importe la saison —, peuvent déclencher des maux de tête soudains, a ajouté la Dre Lay. D'autres facteurs liés au temps, tels le soleil éclatant, le taux d'humidité et les variations de la pression atmosphérique sont aussi responsables.

La médecin ajoute que bien que les variations de température sont particulièrement susceptibles d'avoir un impact sur les personnes souffrant de migraines soudaines, ceux qui pensent n'avoir qu'un simple mal de tête devraient considérer la possibilité du facteur météorologique.

La majorité des patients souffrant de migraines ne sont pas diagnostiqués, et les maux de tête attribuables au temps sont bien souvent reliés, à tort, aux sinus ou à une mauvaise tension.

Différentes habitudes estivales sont aussi à blâmer dans le déclenchement d'une migraine, a indiqué Dre Lay, citant notamment les viandes de barbecue à haute teneur en nitrites et les cocktails contenant du colorant et des sucres artificiels.

«C'est une combinaison du changement de météo et, parfois, de nos activités estivales. La principale chose à faire est de sensibiliser la population à l'importance de consulter son médecin pour obtenir des conseils en cas de mal de tête saisonnier», a plaidé Dre Lay.

Après quoi, poursuit-elle, le patient sera à même de déterminer le type de facteur environnemental qui entraîne chez lui de tels maux de tête.

«Les types de changements météorologiques déclenchant des maux de tête ne seront pas les mêmes d'une personne à l'autre», a souligné Gary Shapero, un médecin de famille établi à Markham, en Ontario, qui est aussi directeur du Centre de traitement sur la douleur et les maux de tête de la municipalité.

Entre autres façons d'éviter les maux de tête figurent les nuits de sommeil complètes et les routines de repas respectées, a-t-il poursuivi.

Si toutefois les maux de tête soudains continuaient à être déclenchés par des facteurs écologiques, les patients devraient consulter pour obtenir une médication adéquate, a soutenu Dr Shapero. Dans les cas les plus sévères - notamment chez les patients extrêmement sensibles à certains facteurs qui leur sont propre -, les médecins peuvent prescrire un médicament préventif à consommer quotidiennement.

«Les gens doivent s'informer sur la question et consulter leur médecin de famille pour avoir un diagnostic, le cas échéant», a plaidé Dr Shapero.

PLUS:pc