NOUVELLES

Le véhicule de l'ambassadeur britannique en Libye visé par une attaque

11/06/2012 08:04 EDT | Actualisé 11/08/2012 05:12 EDT

LE CAIRE, Égypte - Un véhicule qui transportait l'ambassadeur britannique en Libye a été attaqué par des grenades propulsées par des fusées lundi à Benghazi, quelques jours après l'explosion d'une bombe près du consulat des États-Unis dans la même ville.

Deux des gardes du corps de l'ambassadeur Dominic Asquith ont été blessés dans l'attaque. Le ministère britannique des Affaires étrangères a déclaré que l'ambassadeur n'avait pas été blessé, mais l'agence de presse libyenne a affirmé qu'il faisait partie des deux personnes blessées légèrement dans l'incident.

«Un convoi qui transportait l'ambassadeur britannique en Libye a été impliqué dans un incident grave à Benghazi», a déclaré le Foreign Office. «Deux agents de protection rapprochée ont été blessés dans l'attaque, mais tous les autres employés sont en sécurité et ne sont pas blessés.»

Le Foreign Office a indiqué qu'il travaillait de concert avec les autorités libyennes pour retrouver les responsables de l'attaque.

Mercredi dernier, une bombe a explosé près du mur d'enceinte du consulat des États-Unis à Benghazi, sans faire de blessé.

Un groupe jihadiste qui affirme s'appeler «Les Brigades du cheikh Omar Abdel-Rahman emprisonné» ont revendiqué l'attaque contre le consulat américain, selon SITE, un groupe spécialisé dans la surveillance des sites Internet islamistes.

Omar Abdel-Rahman est un Égyptien qui purge une peine de prison à perpétuité aux États-Unis pour «conspiration séditieuse». Il a été condamné dans la foulée des attentats à la bombe contre le World Trade Center de New York en 1993.

L'attaque contre le convoi de l'ambassadeur britannique n'a pas été revendiquée.

PLUS:pc