Le chef du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Marc Parent, dément que les policiers se soient livrés à du profilage politique lors des opérations menées dans le cadre de la fin de semaine du Grand Prix de formule 1.

En conférence de presse lundi, M. Parent a assuré que les 34 arrestations faites par les policiers, le refus imposé à 50 personnes d'accéder au métro et les fouilles policières étaient « ciblés » et effectués sur la base des comportements douteux des individus interpellés.

Le chef de police, qui n'a pas commenté de cas précis, nie tout profilage basé sur le port du carré rouge. Certaines personnes qui n'arboraient pas le carré rouge ont été interpellées; d'autres qui le portaient n'ont pas été apostrophées et ont pu se rendre au parc Jean-Drapeau sans être inquiétées, affirme-t-il.

« Je n'associe pas le carré rouge à la violence ou à des comportements qui sont inacceptables. Ça n'a rien à voir. Ça n'a absolument rien à voir. On peut arborer ce qu'on veut. » — Le chef du SPVM Marc Parent

Marc Parent explique par ailleurs que la journée de dimanche faisait tout particulièrement l'objet de menaces de perturbation et que les policiers étaient en état d'alerte à cette occasion. Les policiers appréhendaient l'exécution de menaces telles que la congestion forcée du métro, la perturbation du Grand Prix et la propagation d'un sentiment d'insécurité.

M. Parent déplore par ailleurs l'image de la police dépeinte dans le cadre du conflit étudiant, alors que « 80 % de notre travail, c'est de la répression ». Il se dit très fier de ses troupes, qui sont toujours « sur la ligne fine » entre le droit de manifester et le souci d'assurer la sécurité des citoyens. « C'est extrêmement complexe ce qu'on leur demande », dit-il.

Loading Slideshow...

Loading Slideshow...
  • Grand Prix: les arrestations

    Photo: CP

  • Grand Prix: les arrestations

    Photo: CP

  • Grand Prix: les arrestations

    Photo: CP

  • Grand Prix: les arrestations

    Photo: CP

  • Grand Prix: les arrestations

    Photo: CP

  • Grand Prix: les arrestations

    Photo: CP

  • Grand Prix: les arrestations

    Photo: CP

  • Grand Prix: les arrestations

    Photo: CP

  • Grand Prix: les arrestations

    Photo: CP


Loading Slideshow...