(Ottawa) Le Canada continue d'accueillir des danseuses érotiques de l'étranger, même si le gouvernement Harper avait formellement promis de fermer le robinet après avoir pris le pouvoir en 2006.

Lire l'intégralité de l'article sur www.lapresse.ca