NOUVELLES

La mère de Pacquiao l'exhorte à prendre sa revanche, l'Eglise à se retirer

11/06/2012 06:42 EDT | Actualisé 11/08/2012 05:12 EDT

La mère du boxeur philippin Manny Pacquiao l'a exhorté à prendre sa revanche face à l'Américain Timothy Bradley qui lui a infligé samedi sa première défaite depuis 2005, tandis que l'Eglise voit dans ce revers un signe qui devrait l'inciter à prendre sa retraite sportive.

"Je voulais des années durant qu'il arrête la boxe, mais maintenant, je veux que cette revanche ait lieu", a déclaré Dionisia Pacquiao sur une chaîne de télévision philippine.

"Je veux que tous les supporteurs de Manny sachent qu'il y aura une revanche et qu'il va récupérer sa ceinture" de champion WBO des welters, a poursuivi la mère du sportif le plus connu et fortuné des Philippines, véritable star dans son pays.

Bénéficiant elle-aussi d'une certaine popularité, Dionisia Pacquiao, 63 ans, a jugé que le vainqueur de son fils, Bradley, était "un boxeur déloyal".

Samedi à Las Vegas, l'Américain a été donné vainqueur aux points par deux des trois juges (115-113, 115-113), tandis que le troisième avait vu Pacquiao en tête (115-113).

Pacquiao a espéré dès la fin du combat que Bradley, invaincu en 29 combats, lui accorderait une revanche, probablement en novembre prochain.

L'Eglise philippine espère que cette revanche n'aura pas lieu, alors que Pacquiao, après quelques excès et notamment la révélation de ses infidélités conjugales, se présente désormais comme un catholique très fervent.

"Nous sommes très heureux du fait qu'il ait trouvé sa voie spirituelle, mais il devrait prendre sa retraite maintenant et juste continuer à inspirer les gens avec ce qu'il entreprend hors des rings de boxe", a déclaré à l'AFP monseigneur Oscar Cruz, archevêque de Lingayen-Dagupan.

jvg/kma/jr/jfm

PLUS:afp