NOUVELLES

JO-2012 - Peine réduite pour deux cavaliers saoudiens qui iront à Londres

11/06/2012 12:06 EDT | Actualisé 11/08/2012 05:12 EDT

Deux cavaliers saoudiens, sanctionnés à la suite du contrôle positif de leurs chevaux, ont vu leur suspension réduite lundi à deux mois par le Tribunal arbitral du sport (TAS), qui leur a rouvert ainsi la porte des Jeux Olympiques de Londres.

La Fédération équestre internationale (FEI) avait infligé huit mois de suspension, avec effet en février, au vice-champion du monde 2010 Abdullah Waleed Al Sharbatly et à Khaled Abdulaziz Al Eid, médaillé de bronze olympique en 2000,

Mais les deux cavaliers, dont les montures avaient subi des contrôles positifs à des anti-inflammatoires non-stéroidiens, phénylbutazone et oxyphenbutazone, lors de deux étapes de la Ligue arabe de la Coupe du monde, ont obtenu en partie gain de cause auprès du TAS.

L'arbitre du Tribunal a considéré que "l'infraction était d'une importance mineure" et "réduit la période de suspension à deux mois, déjà purgée par les atlètes".

Les deux parties s'étaient entendues pour une procédure accélérée, avec un seul arbitre et non trois.

stp/asc/jfm

PLUS:afp