NOUVELLES

Israël: 55 immigrés illégaux arrêtés en vue de leur expulsion

11/06/2012 06:42 EDT | Actualisé 11/08/2012 05:12 EDT

La police de l'immigration israélienne a arrêté lundi 55 étrangers en situation irrégulière pour la plupart originaires du Soudan du Sud afin de les expulser, a indiqué une porte-parole du ministère de l'Intérieur.

"Au cours d'une opération menée lundi matin dans le pays, 55 immigrés illégaux ont été arrêtés, dont 45 originaires du Soudan du Sud, 3 du Nigeria, 2 du Ghana, un de Côte d'Ivoire, deux Chinois, un Philippin et un autre autre en cours d'identification", a précisé la porte-parole dans un communiqué.

Selon la radio militaire, ces arrestations marquent le début de l'expulsion des 1.500 Sud-Soudanais en situation irrégulière décidée par le gouvernement israélien à la suite du feu donné la semaine dernière par un tribunal israélien.

Une journaliste et militante des droits de l'Homme, Toni Lissi, a indiqué à la radio militaire qu'à Eilat, station balnéaire sur le Mer Rouge, des personnes avaient été arrêtées "en fonction de leur couleur lors de contrôles d'identité dans les rues, dans des banques, sur les lieux de travail ou lors de recherches menées au porte à porte".

"Les personnes arrêtées ont été emmenées dans des centres de rétention à bord d'autobus. On leur a confisqué leurs téléphones portables", a ajouté la journaliste en estimant à "plusieurs dizaines" le nombres d'immigrés interpellés uniquement à Eilat.

"Les autres immigrés se cachent chez eux, n'osent plus sortir en attendant que les choses se calment", a-t-elle ajouté.

La présence en Israël de quelque 60.000 immigrés clandestins, la plupart venus de la Corne de l'Afrique via le Sinaï égyptien, a provoqué en mai des violences racistes et une vive polémique.

jlr/sst/cnp

PLUS:afp