NOUVELLES

GP du Canada: vers un accord allant jusqu'en 2024 (presse)

11/06/2012 10:59 EDT | Actualisé 11/08/2012 05:12 EDT

Bernie Ecclestone et les autorités canadiennes seraient proches d'un accord permettant de renouveler le Grand Prix du Canada jusqu'en 2024, écrit lundi le quotidien montréalais La Presse, citant une interview exclusive avec le patron de Formule 1.

Le contrat actuel sur la présence de la F1 à Montréal expire en 2014. Les autorités municipales, provinciales et fédérales accordent actuellement au GP une subvention de 15 millions de dollars par an.

Les négociations, en cours depuis un certain temps, auraient déjà permis de régler la question de cette aide. "Les frais annuels sont réglés, ce n'est pas un problème. Il ne nous reste qu'à avoir le OK pour bâtir ici", a dit M. Ecclestone à La Presse.

Il s'agit de travaux concernant les garages bordant le circuit de Montréal et la tour de contrôle, représentant au total 20 millions de dollars. Le revêtement de la piste devra aussi être renouvelé d'ici cinq ans.

"On veut juste une mise à niveau, on ne veut pas que ça ressemble à Abou Dhabi", dit M. Ecclestone, donnant en exemple plutôt les installations de Silverstone.

Par ailleurs, le patron de F1 indique avoir été "déçu" par les manifestations à Montréal, relevant que les droits de scolarité, à l'origine du conflit étudiants qui s'est orienté aussi contre le GP, "sont ici les plus bas au Canada" et "certainement moins chers que dans la plupart des autres endroits dans le monde".

L'édition 2012 du GP du Canada remportée dimanche par le Britannique Lewis Hamilton (McLaren) s'est déroulée sans encombre grâce à un important dispositif policier. Quelques manifestations en ville ont été stoppées et dispersées par les forces de l'ordre.

via/jl/jfm

PLUS:afp