NOUVELLES

GP du Canada - Le baromètre, équipe par équipe: McLaren reprend la main

11/06/2012 10:41 EDT | Actualisé 11/08/2012 05:12 EDT

McLaren a égalisé avec Red Bull, deux victoires chacune cette saison, en remportant le GP du Canada de Formule 1, et Lotus a chipé à Ferrari la 3e place du championnat constructeurs, alors que Sauber est monté aussi sur le podium: le baromètre, équipe par équipe.

En hausse: McLaren, Lotus, Sauber et Ferrari

McLaren: Hamilton vainqueur, Button 16e

Hamilton, nouveau roi de Montréal, a survolé ce week-end, au volant d'une MP4-27 redevenue la meilleure monoplace de la saison, un atout important pour venir à bout d'Alonso et Vettel. Button a accumulé les soucis, d'un changement de boîte de vitesses vendredi, qui lui a fait perdre beaucoup de temps, à un résultat décevant dimanche, pneus arrière trop abîmés. Ce grand écart montre bien qu'en 2012 piloter la meilleure voiture ne suffit pas.

Lotus: Grosjean 2e, Räikkönen 8e

Course parfaite de Grosjean, de bout en bout, et résultat inespéré, le meilleur de sa carrière, vu sa place sur la grille (7e) et le nombre limité d'incidents de course. Stratégie à un arrêt aussi pour Räikkönen, mais en passant d'abord les pneus tendres, jusqu'au 40e tour, ce qui lui a permis d'occuper brièvement la 4e place.

Sauber: Pérez 3e, Kobayashi 9e

Un seul arrêt pour le Mexicain et une jolie récompense à la fin, son deuxième podium en F1, alors qu'il était parti 15e, dans le gros du peloton, et n'a jamais fait la moindre erreur lors de ses bagarres à répétition contre Rosberg et Räikkönen, entre autres. Un seul arrêt aussi pour le Japonais, parti 11e mais victime du trafic très dense aux alentours de la 10e place. Sauber est 6e au classement constructeurs.

Ferrari: Alonso 5e, Massa 10e

Progrès confirmés pour la F2012, ce qui a permis à Alonso de partir de la 3e place sur la grille, mais pari risqué d'un seul arrêt pour l'Espagnol, synonyme de grosse dégradation des pneus en fin de course. Massa a fait un tête-à-queue puis a bien animé le peloton, s'arrêtant deux fois, avec comme lot de consolation un tout petit point.

Stables: Red Bull, Mercedes, Caterham et Marussia

Red Bull: Vettel 4e, Webber 7e

Bon week-end globalement, avec une pole position et des points précieux, mais course décevante de Vettel. Les derniers tours en pneus super-tendres lui ont permis de sauver les apparences et de signer le meilleur tour en course, la preuve que la Red Bull était vraiment dans le coup ce week-end. Course encore plus décevante pour Webber, victime de petits problèmes moteur dans les premiers tours et, comme Vettel, de l'usure trop rapide de ses pneus.

Mercedes: Rosberg 6e, abandon de Schumacher

Rosberg a lui aussi fait le spectacle dans le peloton, avec Massa et Räikkönen, entre autres, mais n'a pas pu se mêler à la course en tête. Il récolte encore des points, pour la 5e course d'affilée, et reste dans le Top 5 du championnat. Nouvel abandon pour "Schumi", aileron arrière coincé.

Caterham: Kovalainen 18e, Petrov 19e

Course solide mais sans intérêt, en queue de peloton, pour les hommes de Tony Fernandes qui ont réussi à ne pas s'accrocher et à terminer devant leurs principales rivales, les Marussia et les HRT. Rien de passionnant ou de réjouissant.

Marussia: Pic 20e, abandon de Glock

Course anonyme du Français, très loin dans le peloton, et dernière place de la course, à trois tours du vainqueur, conforme à l'écart de performance avec la McLaren du vainqueur: plus de trois secondes au tour. Duel amical avec son coéquipier allemand jusqu'à ce qu'il rencontre des problèmes de freins et abandonne. Stable dans la médiocrité.

En baisse: Force India, Toro Rosso, Williams et HRT

Force India: Di Resta 11e, Hülkenberg 12e

Les monoplaces indiennes finissent à la porte des points, victimes de la chaleur ambiante qui les a empêchées de bien faire fonctionner leurs pneus. Dommage car Di Resta s'était qualifié dans le Top 10 et aurait pu espérer mieux car le potentiel était là, a regretté le Dr Vijay Mallya.

Toro Rosso: Ricciardo 14e, Vergne 15e

Encore un week-end très décevant pour les Italiens de Faenza, à cause d'un départ très moyen de Ricciardo et d'un "stop and go" pour Vergne, parti 20e et bien remonté en début de course, pour cause d'excès de vitesse dans les stands. La performance pure était au rendez-vous (4e meilleur tour en course), mais sur un tour, pas sur la durée des relais, et quels que soient les pneus utilisés.

Williams: Maldonado 13e, Senna 17e

Course difficile pour les deux Sud-Américains, partis pour une stratégie à un seul arrêt mais avec une voiture pas assez performante pour espérer mieux. Parti 22e à cause d'un changement de boîte de vitesses, Maldonado a fait ce qu'il a pu dans le peloton, et Senna aussi, sans pouvoir faire de miracle.

HRT: abandons de Karthikeyan et de La Rosa

L'écurie espagnole est juste en F1 pour occuper le terrain, rien d'autre, et à moindres frais, en attendant une plus-value éventuelle pour ses actionnaires, le jour d'une revente toujours possible à un repreneur plus ambitieux. Ca commence à se voir...

dlo/jfm

PLUS:afp