NOUVELLES

Falorni affirme qu'il se maintiendra au second tour face à Ségolène Royal

11/06/2012 02:10 EDT | Actualisé 10/08/2012 05:12 EDT

PARIS - Le dissident socialiste Olivier Falorni, arrivé deuxième au premier tour dans la circonscription de La Rochelle, a affirmé lundi matin qu'il se maintiendrait face à Ségolène Royal.

Sur Europe-1, il a déclaré que les électeurs "veulent un député ancré sur son territoire, pas d'une candidature parachutée et imposée".

Dans la 1ère circonscription de Charente-Maritime, Ségolène Royal a obtenu 32,03 pour cent de voix, devant Olivier Falorni, avec 28,91 pour cent. Au soir du premier tour, elle a appelé le dissident à se désister en sa faveur.

M. Falorni soutient que "Mme Royal veut se faire nommer députée". Il ajoute que "ça, c'était du temps de l'URSS, pas dans la France du XXIe siècle".

PLUS:pc