NOUVELLES

Euro-2012/Allemagne- Löw: les Pays-Bas ne feront pas 2 fois la même erreur

11/06/2012 09:45 EDT | Actualisé 11/08/2012 05:12 EDT

Le sélectionneur de l'Allemagne Joachim Löw a affirmé lundi que les Pays-Bas, battus samedi par le Danemark (1-0), ne feront pas deux fois la même erreur, avant leur rencontre, mercredi à Kharkiv (Ukraine), pour la 2e journée du groupe B de l'Euro-2012.

"Il est évident que l'enjeu sera énorme pour les Pays-Bas. Quand on a perdu le premier match, on ne peut plus se permettre de défaite. Ils jouent leur place dans le tournoi, et se laisser bousculer, comme ils l'ont été à certains moments contre le Danemark, cela n'arrivera plus", a affirmé Löw devant la presse au camp de base allemand à Gdansk.

Que les Pays-Bas "aient gagné ou perdu leur premier match ne change rien pour moi dans la préparation" à la rencontre de mercredi, a-t-il ajouté.

Il a également balayé le souvenir du 3-0 infligé en novembre dernier à Hambourg aux Néerlandais, où "il manquait des joueurs importants des deux côtés", a-t-il rappelé.

Il s'attend cette fois à "un match équilibré, comme toujours entre ces deux équipes, indépendamment de la situation du groupe".

"Il n'y a pas d'inconnues dans ce match (...) La façon de jouer des deux équipes sera relativement claire, et n'est pas un grand mystère pour les deux entraîneurs. Le système de jeu des Néerlandais, on le connaît, mais les Pays-Bas savent aussi comment joue l'Allemagne, ses points forts", a-t-il précisé.

Par ailleurs, Löw n'exclut pas de modifier son onze de départ. "Je ne suis pas du genre à dire qu'on ne change pas une équipe qui gagne. Il est donc toujours possible qu'il y ait ici ou là des changements. On verra après le dernier entraînement de demain" mardi, a-t-il simplement répondu.

Il a aussi rendu un hommage appuyé au défenseur central Per Mertesacker et à l'avant-centre Miroslav Klose, les cadres qu'il a sacrifiés au premier match au profit de Mats Hummels et Mario Gomez.

"La hiérarchie n'est absolument pas brisée ou modifiée. Les joueurs comme Klose ou Mertesacker ont une influence incroyablement positive et ils sont très écoutés. Leur autorité sur le reste de l'équipe est intacte", a assuré le sélectionneur.

"Ces joueurs sont très importants pour l'équipe, pour les jeunes joueurs et aussi pour moi comme entraîneur, parce qu'ils sont très précieux comme interlocuteurs", a-t-il encore spécifié.

hap/nip

PLUS:afp