NOUVELLES

En Afghanistan, l'Otan va limiter les raids sur les zones résidentielles (USA)

11/06/2012 01:59 EDT | Actualisé 11/08/2012 05:12 EDT

Le commandant des forces de l'Otan en Afghanistan (Isaf), le général John Allen, a ordonné de limiter les frappes aériennes visant des insurgés dans des zones résidentielles, a déclaré lundi un haut gradé américain.

Le général John Allen a ordonné de ne pas mener de raids aériens "sur des habitations, sauf, bien sûr, s'il n'y a pas d'autre choix, et qu'il faut protéger nos soldats", a déclaré le général Curtis Scaparrotti lors d'une visioconférence depuis Kaboul.

"Cela ne signifie pas pour autant que nous ne poursuivrons pas les insurgés, ni qu'ils cesseront de se réfugier dans des habitations", a-t-il poursuivi, cinq jours après qu'un bombardement de l'Isaf a fait dans la province orientale du Logar 18 morts, pour la plupart des femmes et des enfants, selon un correspondant de l'AFP sur place.

Ses propos suivent ceux prononcés samedi par le président afghan Hamid Karzaï, qui avait assuré, après une rencontre avec le général Allen et l'ambassadeur américain en Afghanistan, que l'Isaf s'était engagée à cesser de bombarder des zones d'habitation.

L'Isaf est parvenue à faire baisser le nombre de victimes civiles dans ses opérations, a assuré lundi le général Scaparrotti. Sur un total de 3.531 raids aériens menés au cours des six derniers mois, seuls 19 zones résidentielles dans lesquelles des insurgés se cachaient ont été visées, et dans le cas de cinq d'entre elles, le raid a fait des victimes civiles, a-t-il assuré.

ddl/mdm/bar

PLUS:afp