NOUVELLES

Des chercheurs albertains ont trouvé une autre source d'isotopes médicaux

11/06/2012 01:53 EDT | Actualisé 11/08/2012 05:12 EDT

EDMONTON - Des chercheurs albertains affirment avoir trouvé une source alternative aux isotopes médicaux produits par le réacteur nucléaire problématique de Chalk River, en Ontario.

L'équipe de l'université de l'Alberta dit avoir démontré que ces isotopes peuvent aussi être produits dans un appareil appelé cyclotron. Les chercheurs affirment que les clichés médicaux pris avec ces isotopes sont d'aussi bonne qualité que les images réalisées avec les isotopes du réacteur.

Chalk River produit 40 pour cent de l'approvisionnement mondial en isotopes destinés à l'imagerie médicale.

Des problèmes techniques ont entraîné la fermeture du réacteur pour une période d'un an en 2009. Les médecins avaient alors dû composer avec un approvisionnement imprévisible en isotopes.

Le gouvernement conservateur a exclu la construction d'un nouveau réacteur et demandé des suggestions pour produire les isotopes de technétium 99m sans réacteur.

L'équipe albertaine a réussi à produire des quantités viables de technétium 99m de qualité à l'aide d'un cyclotron, un accélérateur de particules circulaire.

D'autres équipes cherchent de nouvelles méthodes pour produire cet isotope. Des initiatives ont notamment vu le jour au Québec, en Saskatchewan et au Manitoba.

PLUS:pc