NOUVELLES

Australie: Sullivan apporte son soutien à D'Arcy et Monk

11/06/2012 02:59 EDT | Actualisé 10/08/2012 05:12 EDT

Le nageur australien Eamon Sullivan a apporté lundi son soutien à ses coéquipiers Nick D'Arcy et Kenrick Monk, sanctionnés par leur comité olympique pour avoir posé avec des armes à feu lors d'un stage aux Etats-Unis.

"Ils n'ont véritablement rien fait de mal", a déclaré Sullivan sur la chaîne de télévision Channel Nine.

"Le tir est un sport olympique et les tireurs n'ont pas de problème lorsqu'ils posent en maillot de main", a ajouté, ironique, le vice-champion olympique 2008 du 100 m nage libre.

Le nageur de Perth qui disputera à Londres ses 3e JO, a même rappelé que sa fédération avait organisé en 2007 une initiation au tir pour favoriser l'esprit de groupe au sein de l'équipe d'Australie.

"Nous étions alors allés dans un stand de tir et on s'était amusé. Il n'y avait rien de mal à l'époque et je ne vois pas ce qui a de différent cette fois", a-t-il insisté.

Un porte-parole du Comité olympique australien (AOC) a rappelé que les situations n'étaient pas comparables: "cette initiative n'avait alors rien à voir avec le comité olympique et les nageurs n'étaient pas membres de l'équipe olympique".

En guise de sanctions pour les photos les montrant dans une armurerie aux Etats-Unis et publiées sur des réseaux sociaux, l'AOC a décidé que D'Arcy et Monk devront quitter Londres dès qu'ils en auront fini avec leurs épreuves olympiques cet été.

Selon le comité de sélection australien, les deux athlètes, "récidivistes de ce genre de comportement, ont fait preuve d'un manque de jugement évident".

mfc/jr

PLUS:afp