NOUVELLES

26 membres d'Al-Qaïda et deux soldats tués dans des combats au Yémen

11/06/2012 10:03 EDT | Actualisé 11/08/2012 05:12 EDT

L'armée a pris le contrôle d'une usine de munitions tenue par Al-Qaïda dans le sud du Yémen où des combats ont fait 26 morts dans les rangs du réseau et deux tués parmi les militaires, ont indiqué lundi des sources militaires et un responsable local.

Les soldats ont découvert les corps de 12 combattants intégristes dans l'usine située dans la banlieue nord-ouest de Jaar, dont Al-Qaïda avait fait un quartier général, a affirmé une source militaire à l'AFP.

L'armée a "récupéré deux chars et des armes moyennes dont Al-Qaïda s'était emparée au cours des combats", a ajouté cette source.

Deux militaires ont été tués et et 13 blessés, selon elle.

En outre, six combattants du réseau ont été tués lors d'un raid d'un hélicoptère de l'armée sur des positions d'Al-Qaïda à Jaar, selon un responsable local.

L'armée a lancé le 12 mai une offensive contre Al-Qaïda pour tenter de reprendre plusieurs localités contrôlées depuis l'an dernier par le réseau extrémiste, dont Zinjibar, la capitale de la province d'Abyane, et Jaar.

Les affrontements se déroulent également autour de la ville côtière de Chaqra, un autre bastion d'Al-Qaïda.

Sur ce front, huit combattants d'Al-Qaïda ont péri et neuf soldats ont été blessés dans des combats qui ont permis aux militaires de s'approcher d'une colline surplombant Chaqra, selon un responsable local.

Depuis le début de l'offensive de l'armée, 485 personnes ont été tuées selon un bilan compilé par l'AFP à partir de différentes sources: 368 membres d'Al-Qaïda, 72 soldats, 26 supplétifs de l'armée et 19 civils.

L'armée affirme resserrer l'étau autour d'Al-Qaïda dans les villes de Zinjibar, Jaar et Chaqra, mais n'a jusqu'à présent annoncé aucun succès majeur.

str-wak/at/cco

PLUS:afp