NOUVELLES

Venezuela: L'adversaire de Chavez aux prochaines élections lance sa campagne

10/06/2012 04:57 EDT | Actualisé 10/08/2012 05:12 EDT

CARACAS, Venezuela - Le leader de l'opposition au Venezuela, Henrique Capriles, a officiellement lancé sa campagne électorale dimanche en participant à une marche à travers la capitale vénézuélienne en compagnie de dizaines de milliers de partisans.

Brandissant des drapeaux, la foule est partie d'un parc situé à l'est de Caracas et s'est rendue 10 km plus loin au siège social du Conseil électoral national, où M. Capriles a enregistré sa candidature pour les prochaines élections présidentielles durant lesquelles il affrontera le président sortant, Hugo Chavez.

Dans un discours, Henrique Capriles a déclaré qu'il voulait être le président de tous les Vénézuéliens et pas seulement d'un petit groupe d'entre eux. Des propos qui illustrent le ton conciliant du candidat qui, contrairement à M. Chavez, tente de rejoindre les électeurs de toute allégeance plutôt que d'attaquer ses rivaux.

Malgré sa promesse de créer de l'emploi, de lutter contre le crime et d'éradiquer la corruption, M. Capriles arrive deuxième derrière Hugo Chavez dans la plupart des sondages réalisés en prévision du scrutin du 7 octobre.

M. Chavez, ancien commandant d'un bataillon de parachutistes qui brigue un nouveau mandat de six ans à la présidence du Venezuela, a essayé de nuire à son adversaire en l'accusant de défendre les intérêts des mieux nantis.

De son côté, Henrique Capriles a indiqué que son approche ressemblait à celle de l'ex-président du Brésil Luiz Inacio Lula da Silva, un politicien de gauche qui a fait la promotion de politiques favorables aux entreprises tout en finançant des programmes sociaux dispendieux, ce qui l'a rendu populaire auprès des Brésiliens les plus démunis.

M. Capriles a démissionné de son poste de gouverneur de l'État de Miranda cette semaine afin de se concentrer sur sa campagne.

Hugo Chavez doit confirmer sa candidature lundi.

PLUS:pc