Deux attentats ont eu lieu dimanche contre deux églises du centre et du nord-est du Nigeria, tuant au moins 4 personnes, dont un kamikaze, et en blessant une cinquantaine, selon des responsables nigérians.

A Jos (Etat du Plateau, centre), trois personnes, dont le kamikaze qui a fait exploser sa voiture devant une église ont été tuées et 41 ont été blessées, selon des officiels.

"41 blessés, le kamikaze et deux autres personnes ont été tuées. Les blessés sont traités à l'hôpital évangélique de Jos", a indiqué à l'AFP un porte-parole du gouvernement local Pam Ayuba.

Dans le nord-est, au moins une femme est morte et plusieurs ont été blessées dans un deuxième attentat contre une église, dans la ville de Biu (Etat de Borno), a annoncé à l'AFP le responsable d'une association chrétienne.

"Des hommes armés ont attaqué l'église pendant le service religieux", a déclaré le président de l'Association chrétienne du Nigeria de Biu, Samson Bukar. "Une fidèle a été tuée et plusieurs blessés, dont deux sont dans un état critique", a-t-il dit, précisant que "les hommes armés se sont enfuis après l'attaque".

Aucune de ces attaques n'a été revendiquée mais le groupe islamiste Boko Haram, multiplie depuis mi-2009 les attentats contre les responsables gouvernementaux, les forces de sécurité et les minorités chrétiennes dans les villes du nord à majorité musulmane.

abu-ade/mjs/sd/jpc/jms