Nigeria: attentats à l'explosif contre deux églises du centre et du nord-est

Publication: Mis à jour:
NIGERIA CAR BOMB
AP

Des attentats revendiqués par les islamistes de Boko Haram ont eu lieu dimanche contre deux églises du centre et du nord-est du Nigeria, tuant au moins 4 personnes, dont un kamikaze, et en blessant une cinquantaine, selon des responsables nigérians.

A Jos (Etat du Plateau, centre), trois personnes, dont le kamikaze qui a fait exploser sa voiture devant une église ont été tuées et 41 ont été blessées, selon des officiels.

"41 blessés, le kamikaze et deux autres personnes ont été tuées. Les blessés sont traités à l'hôpital évangélique de Jos", a indiqué à l'AFP un porte-parole du gouvernement local Pam Ayuba.

Le kamikaze tentait d'entrer en voiture dans l'église quand la bombe a explosé, faisant s'écrouler l'édifice religieux.

"Le kamikaze n'est pas entré dans l'église avant l'explosion. Il était en face d'elle. Le bâtiment s'est ensuite entièrement écroulé en raison de la puissance de la bombe", a déclaré le porte-parole de la police, Abuh Emmanuel.

De jeunes chrétiens s'en sont ensuite pris à des musulmans en représailles, selon ces témoins.

Dans le nord-est, au moins une femme est morte et plusieurs ont été blessées dans un deuxième attentat contre une église, dans la ville de Biu (Etat de Borno), a annoncé à l'AFP le responsable d'une association chrétienne.

"Des hommes armés ont attaqué l'église pendant le service religieux", a déclaré le président de l'Association chrétienne du Nigeria de Biu, Samson Bukar. "Une fidèle a été tuée et plusieurs blessés, dont deux sont dans un état critique", a-t-il dit, précisant que "les hommes armés se sont enfuis après l'attaque".

Le groupe islamiste Boko Haram a rapidement revendiqué ces attaques.

"Nous sommes responsables de l'attaque suicide contre une église à Jos et d'une autre attaque contre une église à Biu", a déclaré Abul Qaqa, se présentant comme un porte-parole du groupe, par téléphone à des journalistes depuis Maiduguri, le fief de Boko Haram dans le nord-est.

S'exprimant en haoussa, langue la plus répandue dans le nord musulman du Nigeria, Abul Qaga a poursuivi : "nous avons lancé ces attaques pour démentir les affirmations des forces de sécurité nigérianes qui ne nous ont pas affaiblis au cours de leurs dernières opérations contre nous".

"L'Etat nigérian et les chrétiens sont nos ennemis et nous lancerons des attaques contre l'Etat et son appareil sécuritaire ainsi que contre les églises jusqu'à ce que nous achevions notre but qui est d'établir un Etat islamique à la place de l'Etat séculier", a-t-il poursuivi.

Boko Haram multiplie depuis mi-2009 les attentats contre les responsables gouvernementaux, les forces de sécurité et les minorités chrétiennes dans les villes du nord à majorité musulmane. Ces violences ont fait plus d'un millier de morts depuis cette date.

Il ne se passe pas une semaine sans que des attaques menées par Boko Haram aient lieu.

Un attentat-suicide à la voiture piégée a visé vendredi le quartier général de la police à Maiduguri, ville du nord-est du Nigeria, faisant au moins cinq morts et plusieurs blessés, a annoncé la police.

Dimanche dernier, le 3 juin, un kamikaze a tenté de faire exploser une voiture piégée dans une église du nord-est du Nigeria, tuant au moins quinze personnes à proximité, dans une région majoritairement musulmane où les chrétiens sont régulièrement la cible des attaques de Boko Haram.

Boko Haram avait son quartier général et sa principale mosquée à Maiduguri jusqu'à leur destruction en 2009 au cours d'une violente opération de l'armée.

Depuis, le rayon d'action des jihadistes, jusque là confiné à la région de Maiduguri s'est élargi à d'autres régions du nord et du centre du pays, jusqu'à atteindre la capitale fédérale, Abuja.

Le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique, est divisé entre un nord à majorité musulmane et un sud à majorité chrétienne.

abu-ade/jpc/jms

Sur le web

Attentat suicide contre une église au Nigeria, 12 morts - LExpress.fr

Boko Haram revendique un attentat contre une église au Nigeria ...

Attentat suicide contre une église au Nigeria, 12 morts - Le Nouvel ...

Attentat au Nigéria: 10 morts dans une explosion visant une église

Sécurité au Nigeria: Des victimes dans l'attentat dans une église