NOUVELLES

L'ex-Premier ministre koweïtien ignore les convocations du Parlement

10/06/2012 06:24 EDT | Actualisé 10/08/2012 05:12 EDT

L'ex-Premier ministre Koweïtien, soupçonné de corruption, continue d'ignorer les convocations du Parlement, a annoncé dimanche le chef de la commission parlementaire chargée de l'interroger.

"C'est un manque de respect au peuple et à ses institutions", a réagi le député Fayçal al-Muslim, qui préside la commission, après un deuxième refus en moins d'un mois.

Cheikh Nasser Mohammad al-Ahmad Al-Sabah, un neveu de l'émir cheikh Sabah al-Ahmad Al-Sabah, a expliqué dans une lettre qu'il n'était pas légalement obligé de se présenter devant la commission.

La justice a ordonné fin février une enquête sur des soupçons de transferts de fonds publics de cheikh Nasser sur ses comptes personnels à l'étranger.

Le gouvernement de cheikh Nasser avait démissionné en novembre sous la pression de l'opposition parlementaire et de la rue, ce qui a conduit à des législatives anticipées marquées par une large victoire de l'opposition le 2 février.

Sous cheikh Nasser, le gouvernement avait démissionné à sept reprises et le Parlement avait été dissous trois fois, en 2006, 2008 et 2009.

oh/mh/fc

PLUS:afp