NOUVELLES

Les États généraux sur la souveraineté se poursuivaient dans 3 villes

10/06/2012 07:46 EDT | Actualisé 10/08/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Les États généraux sur la souveraineté du Québec se sont poursuivis dimanche dans trois villes, soit à Rivière-du-Loup, à Longueuil et à Mont-Saint-Hilaire.

Plusieurs souverainistes ont participé à l’exercice qui se voulait une démarche citoyenne non partisane.

Notamment, l’ancien chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, a estimé que le Québec serait «économiquement gagnant» s’il se séparait du Canada. Citant une récente étude effectuée par un de ses anciens collaborateurs, il a affirmé entre autres que le Québec «donne» deux milliards de dollars de trop par année à Ottawa.

M. Duceppe a répété que la souveraineté doit se faire non pas «contre les autres», faisant allusion au Canada anglais, mais pour former son propre pays avec enthousiasme.

De son coté, l’ancien député bloquiste Paul Crête, organisateur des consultations au Bas-Saint-Laurent, a dit croire qu’il faut «dépoussiérer» le projet de souveraineté.

Selon lui, il faut actualiser les informations, principalement en écoutant les jeunes sur le Québec de demain.

PLUS:pc