NOUVELLES

Irak: pas assez de voix pour un vote de défiance contre Maliki (président)

10/06/2012 07:02 EDT | Actualisé 10/08/2012 05:12 EDT

Les rivaux du Premier ministre irakien Nouri al-Maliki ne disposent pas d'assez de voix au Parlement pour obtenir son éviction, selon le président irakien Jalal Talabani, alors que le chef du gouvernement est accusé depuis plusieurs mois de tendances dictatoriales.

Plusieurs partis irakiens ont réclamé ces dernières semaines un vote de défiance contre M. Maliki, aggravant la crise politique qui paralyse l'Irak depuis le mois de décembre.

Une lettre en ce sens du président Talabani "a été préparée mais pas transmise au Parlement en raison d'un manque de soutien" à cette initiative, ont annoncé les services de M. Talabani dans un communiqué publié tard samedi.

Plus de 160 députés avaient initialement soutenu l'idée d'une motion de défiance, parmi lesquels des membres de partis faisant partie de la coalition gouvernementale comme le bloc laïque Iraqiya, les sadristes et les Kurdes, selon le communiqué.

Un minimum de 163 votes sont nécessaires pour faire passer un vote de défiance, selon l'article 61 de la Constitution. La motion doit être présentée soit par le président, soit par un quart des 325 députés.

Mais 11 des députés ayant signé la demande l'ont par la suite "retirée" et deux autres l'ont "suspendue", selon le communiqué de la présidence, qui ne précise par leur appartenance.

lsh/psr/ahe/fc

PLUS:afp