NOUVELLES

GP du Canada - Le Grand Prix en bref

10/06/2012 06:29 EDT | Actualisé 10/08/2012 05:12 EDT

Grand Prix du Canada, 7e manche (sur 20) du Championnat du monde de Formule 1, couru dimanche sur le circuit Gilles-Villeneuve à Montréal:

Distance: 70 tours de 4,361 km soit 305,270 km

Temps: beau et chaud

Pole position et meilleur temps absolu des qualifications:

Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault), 1:13.784 en Q3 (moyenne: 212,778 km/h)

Grille de départ:

1re ligne: Sebastian Vettel (GER/Red Bull)

Lewis Hamilton (GBR/McLaren-Mercedes)

2e ligne: Fernando Alonso (ESP/Ferrari)

Mark Webber (AUS/Red Bull)

Podium:

1. Lewis Hamilton (GBR/McLaren-Mercedes), les 305,270 km en 1 h 32:29.586

(moyenne: 198,028 km/h)

2. Romain Grosjean (FRA/Lotus-Renault) à 2.513

3. Sergio Perez (MEX/Sauber-Ferrari) 5.260

Meilleur tour en course: Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault), 1:15.752 au 70e et dernier tour (moyenne: 207,249 km/h)

Leaders successifs: Vettel du 1er au 15e tour, Hamilton au 16e tour, Alonso du 17e au 19e tour, Grosjean au 20e tour, Hamilton du 21e au 49e tour, Alonso du 50e au 63e tour, Hamilton du 64e tour à l'arrivée

Championnat du monde:

Pilotes: 1. Hamilton (GBR), 88 pts; 2. Alonso (ESP), 86 pts; 3. Vettel (GER), 85 pts; 4. Webber (AUS), 79 pts; 5. Rosberg (GER), 67 pts; 6. Räikkönen (FIN), 55 pts; 7. Grosjean (FRA), 53 pts; 8. Button (GBR), 45 pts; etc.

Constructeurs: 1. Red Bull, 164 pts; 2. McLaren, 133 pts; 3. Lotus, 108 pts; 4. Ferrari, 97 pts; 5. Mercedes, 69 pts; 6. Sauber, 58 pts; 7. Williams, 44 pts; 8. Force India, 28 pts; etc.

La course: 18e victoire en F1 de Hamilton, dont trois au Canada. Parti en première ligne et en tête pendant 35 tours sur 70, grâce à une stratégie à deux arrêts il à terminé en trombe et déposé en fin de course, Vettel, parti en pole position, et Alonso, qui n'a fait qu'un seul arrêt et a terminé avec des pneus détruits, après avoir lui aussi mené la course pendant plusieurs tours. Le podium est complété par deux jeunes, Grosjean et Pérez, pour qui c'est le deuxième podium de la saison, fruit d'une stratégie à un seul arrêt au volant de monoplaces dégradant moins les pneus que les Ferrari ou les Red Bull. Grâce à cette victoire, malgré un petit souci dans les stands qui lui a fait perdre quelques secondes, Hamilton prend la tête du championnat du monde, avec deux points d'avance sur Alonso et trois sur Vettel. Il est le 7e vainqueur différent en sept courses depuis le début de la saison 2012, soit un nouveau record absolu depuis la création du Championnat du monde de F1 en 1950. Vettel a failli tout perdre en fin de course, quand il a touché le mur de béton, puis il a terminé avec panache en signant le meilleur tour dans sa dernière boucle, après avoir doublé Alonso pour prendre la 4e place. Au classement constructeurs, Lotus passe devant Ferrari et Sauber devient 6e, juste derrière les cinq top teams. Malgré le contexte des manifestations étudiantes de la semaine, la course s'est disputée devant des tribunes pleines, soit environ 100.000 spectateurs, filtrés dès le centre ville par un dispositif policier exceptionnel.

Prochain GP: Europe, le 24 juin à Valence (Espagne)

dlo/jfm

PLUS:afp